in

4 choses que vous avez continué à faire lorsque vous ne saviez pas encore que vous étiez enceinte

Crédits : iStock

Même si le projet de bébé mûrit dans votre tête depuis plusieurs mois, et qu’il s’agit d’une décision parfaitement réfléchie pour votre couple, il est possible que vous ne vous rendiez pas compte de votre grossesse dès les premières semaines, voire les premiers mois. Seulement, puisque vous ne l’avez pas découvert tout de suite, il se peut que vous ayez encore quelques comportements qui ne sont pas vraiment autorisés pour les femmes enceintes. Pas de quoi s’affoler, il s’agit d’un phénomène parfaitement normal qui ne signifie pas pour autant que vous serez une mauvaise mère !

1) Vous n’avez pas arrêté de fumer

L’essentiel est que vous vous en soyez aperçue, et que vous ayez l’objectif d’arrêter le tabac. Bien évidemment, arrêter la cigarette, même avec une volonté de fer, est loin d’être une chose aisée, surtout si vous êtes une grosse fumeuse. Vous devez donc rapidement consulter un tabacologue ou une sage-femme spécialisée, afin d’avoir un soutien et une oreille attentive dans ce sevrage loin d’être facile, mais pourtant absolument nécessaire.

2) Vous avez continué à prendre la pilule

Si vous vous êtes rendu compte de votre grossesse après quelques semaines, et que vous preniez encore la pilule, pas de panique ! En effet, la prise d’une pilule n’a absolument aucun effet négatif sur l’embryon ! Vous devez cependant l’arrêter ensuite, afin d’éviter un chamboulement hormonal pour votre corps, entre les hormones de grossesse et celles de votre pilule.

3) Vous avez pris des médicaments

Si vous avez pris des médicaments au cours de ces premières semaines de grossesse sans savoir que vous étiez enceinte, vous n’avez normalement pas non plus fait encourir de risque à votre enfant. Dans le doute, vérifiez quand même les notices afin de savoir s’ils étaient vraiment déconseillés aux femmes enceintes. Si c’est le cas, parlez-en à votre médecin afin qu’il évalue si oui ou non il y avait un réel risque. Si ces médicaments sont de type somnifère ou tranquillisant, arrêtez-les dès que vous apprenez votre grossesse. Cependant, il n’y a normalement aucun risque de toxicité sur votre bébé durant le premier trimestre.

4) Vous avez bu de l’alcool

Si vous ne saviez pas encore que vous étiez enceinte, difficile de refuser ce verre de champagne ou encore cette bière bien fraîche. Seulement, après avoir appris la grande nouvelle, vous vous en voulez forcément d’avoir fait subir cela à votre tout petit bébé. Mais vous avez également peur qu’il y ait par conséquent des effets négatifs sur sa santé. D’ailleurs, l’alcool durant la grossesse est formellement déconseillé, au risque de parfois entraîner des naissances prématurées. Rassurez-vous, ce ne sont pas vos deux verres bus en soirée à quelques semaines de grossesse qui risquent de causer du mal à votre bébé. Cependant, maintenant que vous savez que vous mangez et buvez pour deux, vous devez absolument bannir l’alcool au moins jusqu’à l’accouchement !

Source

Articles liés :

Grossesse : les 5 sujets qui peuvent préoccuper les premiers mois

Les 10 pires réactions après l’annonce d’une grossesse

Grossesse : 8 activités risquées que vous devez éviter

4 choses que vous avez continué à faire lorsque vous ne saviez pas encore que vous étiez enceinte
noté 5 - 1 vote