Massage du périnée : quel est l’intérêt ?

Crédits : iStock

Le périnée d’une femme est mis à rude épreuve tout au long de sa vie, particulièrement lors de la grossesse et de l’accouchement. Malheureusement, si vous ne vous occupez pas de ce muscle si important, vous risquez de rencontrer plusieurs problèmes en vieillissant, notamment des soucis d’incontinence. Les sages-femmes recommandent également aux futures mamans de bien s’en occuper avant l’accouchement. Ainsi,  la naissance de bébé se fait dans de meilleures conditions le jour J et cela de trop grosses séquelles par la suite.

Le périnée : un organe essentiel

Le périnée est composé de plusieurs couches musculaires qui vont permettre de former une sorte de hamac afin de soutenir la vessie, le vagin et le rectum. Il est vivement recommandé de le muscler tout au long de sa vie, car plus ce dernier sera tonique, plus les risques d’incontinence ou de descente d’organes sont réduits. À l’inverse, lorsque cela concerne l’accouchement, le fait que le périnée soit musclé va lui permettre de s’étirer et de se détendre afin de faciliter le passage du bébé, mais aussi de limiter les risques de déchirures. Si les hormones jouent un grand rôle dans ce processus de musculation du périnée pendant la grossesse, vous avez tout intérêt à mettre toutes les chances de votre côté pour le rendre encore plus souple, et cela passe notamment par le massage.

Les bienfaits du massage du périnée pour préparer l’accouchement

Masser son périnée pendant la grossesse permet de réduire le traumatisme lié à l’accouchement. De cette façon, vous avez plus de chance d’éviter une déchirure ou une épisiotomie et vous pourrez également retrouver une vie sexuelle plus rapidement après la naissance de votre bébé, si le désir est présent.

Il est recommandé de commencer le massage du périnée à la 36e semaine de grossesse. Débuter avant n’a absolument aucun intérêt et pourrait même avoir des effets négatifs pour la suite de la grossesse. Vous pouvez ainsi, dès cette période, le pratiquer quotidiennement durant 3 à 5 minutes.

règles femme rajeunissement vaginal et vulvaire culotte sécheresse vaginale
Crédits : iStock

Une préparation importante

Le massage du périnée ne doit pas se faire dans n’importe quelle condition. Vous devez d’abord veiller à vider votre vessie ainsi que vos intestins pour ne pas être perturbée par une envie pressante. Pensez également à bien vous laver les mains afin d’éviter de répandre de vilaines bactéries sur cette zone si fragile du corps.

Il est également recommandé de choisir un lieu propice à la relaxation dans lequel vous vous sentez bien et reposée. N’hésitez pas à mettre un petit fond sonore et de tamiser les lumières pour vraiment vous plonger dans l’ambiance.

Il existe deux sortes de massages du périnée :

  • Le massage externe : vous devez pour cela vous placer en position semi-assise ou en grenouille, les jambes légèrement surélevées par un coussin que vous pouvez placer sous les genoux. Vous pouvez ensuite étaler l’huile de massage entre l’anus et l’entrée du vagin et commencer à masser délicatement en effectuant des gestes circulaires.
  • Le massage interne : il intervient après le massage externe et consiste à introduire votre pouce dans le vagin afin de masser tout en exerçant des pressions sur les parois vaginales.

Si les premières fois, le massage du périnée peut être désagréable, voire douloureux, vous vous y habituerez rapidement, car il deviendra très vite quelque chose de naturel. Quoi qu’il en soit, il est conseillé de demander au préalable conseil à votre sage-femme afin qu’elle vous montre les bons gestes à avoir.