Massage enceinte : y a-t-il des contre-indications ?

Crédits : iStock

Si la grossesse ne doit pas être considérée comme une maladie, et ne doit donc pas bouleverser toutes vos habitudes, vous devez tout de même rester prudente, car certaines activités ne sont plus vraiment réalisables, ou du moins contre-indiquées, tant que vous aurez ce gros ventre. C’est notamment le cas des massages en institut, pour lesquels il est nécessaire de prendre quelques précautions.

Le massage : un besoin presque vital durant la grossesse

Les débuts de grossesse sont généralement marqués par certains désagréments, comme les nausées, la fatigue ou encore la constipation. S’il n’y a pas vraiment de solution pour vous soulager durant ces premiers mois, le mal-être risque d’être encore plus important lorsque vous approcherez du terme de la grossesse. Le mal de dos sera notamment votre pire ennemi durant ces quelques mois qui vous séparent de la rencontre avec votre bébé, mais pas seulement. Les femmes enceintes ont en effet souvent l’impression que leur corps tout entier est en train de les lâcher. Vous aurez donc très certainement l’envie, voire le besoin, de vous faire masser pour soulager toutes ces douleurs qui vous tiraillent. Et quoi de mieux dans ce genre de cas que de se tourner vers un institut de massage pour remédier à ce problème ?

grossesse enceinte début premiers mois
Crédits : iStock

Massage en institut et grossesse : compatibles ?

Avant même de prendre rendez-vous pour un massage, vous devez vous renseigner auprès de votre gynécologue ou de votre sage-femme afin de savoir si vous êtes oui ou non autorisée à en recevoir. Il est très rare de faire face à des contre-indications, mais les médecins vont tout de même pouvoir vous conseiller, notamment sur la pression du massage ou la position à adopter. Vous devez ensuite vous renseigner afin de trouver le bon institut qui prodigue le massage prénatal. Pour trouver le lieu idéal, vous devez simplement vous baser sur des avis reçus ou bien que vous pouvez trouver sur internet.

En effet, vous ne devez pas confier votre corps, et encore moins votre ventre à n’importe qui. Veillez donc à vérifier que l’institut en question est bien spécialisé dans les massages pour les femmes enceintes. Certains risquent tout de même de vous refuser le rendez-vous. En effet, cela peut notamment se produire si vous êtes encore dans votre premier trimestre, car le risque de fausse couche est encore trop élevé, et le massage pourrait y contribuer. Il en va de même si vous êtes dans votre 8e ou 9e mois de grossesse, puisque le massage pourrait alors vous déclencher des contractions et entraîner une naissance prématurée. N’oubliez donc pas de bien préciser à l’institut en question l’avancement de votre grossesse.

Sources : Les Louves, Le Journal des Femmes

Articles liés :

Grossesse : 8 activités risquées que vous devez éviter

Grossesse : comment faire en sorte d’éviter l’apparition des varices ?

Ouverture prématurée du col de l’utérus : quelles conséquences ?