Noël : quels produits de la mer allez-vous pouvoir consommer enceinte ?

Crédits : iStock

La grossesse est un moment très particulier dans la vie d’une femme, qui doit alors faire face durant neuf mois à plusieurs restrictions, notamment sur le plan alimentaire. Si les femmes sont normalement au fait de toutes ces recommandations pour éviter de mettre en danger la vie de leur bébé, il faut bien reconnaître que lorsque les fêtes de fin d’année approchent, il est difficile de se faire une raison. Il s’agit en effet d’une période durant laquelle les repas sont souvent composés de fruits de mer, qui sont pourtant généralement interdits aux femmes enceintes. Comment savoir donc ce qui est autorisé et les produits de la mer qu’il faut au contraire éviter ?

Quelques poissons à éviter

L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a donné de nouvelles recommandations au sujet de la consommation de poisson, et particulièrement pour les femmes enceintes qui doivent encore plus surveiller leur alimentation. Ainsi, la consommation de poisson gras, comme le saumon ou le maquereau, doit se limiter à deux portions par semaine. Les poissons d’eau douce (anguille, carpe ou encore silure) sont aussi à limiter à une fois tous les deux mois, car ils peuvent contenir des produits toxiques. Il en va d’ailleurs de même pour les poissons prédateurs comme le grenadier, le flétan, le brochet, la dorade, le thon ou encore la raie.

Ces recommandations sont malheureusement le résultat d’une pollution de plus en plus importante des milieux aquatiques dans lesquels les poissons évoluent, aussi bien dans la mer que dans l’eau douce. Pour la bonne santé d’une future maman comme de son enfant, il est donc important de ne pas entrer dans une surconsommation de ces produits qui peuvent donc contenir des substances dangereuses.

En ce qui concerne la cuisson, le poisson doit être, comme la viande, bien cuit. Pour les fêtes, vous devez donc faire une croix sur le saumon fumé ou encore le carpaccio de thon. Réservez donc ces plats pour fêter la naissance de votre enfant.

grossesse enceinte Noël fêtes
Crédits : iStock

Les fruits de mer durant la grossesse

Les fruits de mer ne sont malheureusement pas les meilleurs amis de la femme enceinte et présentent ainsi quelques recommandations si vous souhaitez en consommer. En effet, puisqu’ils filtrent l’eau, les fruits de mer ont tendance à contenir de nombreuses bactéries, dont la listeria, qui peut être extrêmement dangereuse pour une femme enceinte. Néanmoins, sachez que si vous êtes vraiment une amatrice de fruits de mer, vous pouvez tout de même en consommer à condition de bien vérifier qu’ils proviennent d’une zone d’élevage autorisée et contrôlée.

Là encore, la cuisson a toute son importance pour se débarrasser des éventuelles bactéries restantes. Pour vous assurer de cela, il vous suffit d’attendre que la coquille s’ouvre d’elle-même, généralement aux alentours de 74 °C. Pour ne prendre aucun risque, vous pouvez aussi vous tourner vers des fruits de mer vendus en conserve, qui ne présentent normalement aucun danger.

Source

Articles liés :

Grossesse : quels sont les fromages que vous pouvez manger ?

Enceinte à Noël : par quoi pouvez-vous remplacer les aliments interdits ?

Allaitement : quelle alimentation adopter ?

Noël : quels produits de la mer allez-vous pouvoir consommer enceinte ?
noté 5 - 1 vote