Les dangers du tabac pendant la grossesse

Crédits : iStock

Le tabac peut être un vrai fléau au moment de la grossesse. Pour certaines femmes, être enceinte est l’argument parfait pour arrêter complètement de fumer et cela même après l’accouchement. Pour d’autres, la dépendance est encore trop forte. La cigarette peut avoir des effets très néfastes sur la santé du fœtus, créant des problèmes de croissance, mais aussi des difficultés respiratoires. Des études récentes ont démontré que fumer entre une et quatre cigarettes par jour pouvait avoir un effet indésirable sur le poids du bébé.

Fumer pendant la grossesse : un réel danger

Malgré les dangers avérés de la cigarette sur la santé du bébé, on compte encore 20% des femmes qui continuent de fumer durant leur grossesse. La plupart d’entre elles pensent que réduire leur consommation de tabac pourrait suffire à ne pas mettre en danger la vie du fœtus, mais ce n’est pas le cas puisque même une seule cigarette par jour provoque des effets néfastes. Une nouvelle étude démontre cet impact sur le poids du bébé à la naissance et le résultat est sans appel.

Crédits : Pxhere

Menée sur 371 femmes enceintes, toutes fumeuses, l’étude dirigée par une équipe de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris établissait quatre catégories : 192 femmes qui fumaient moins de cinq cigarettes par jour, 122 entre cinq et neuf, 37 dix ou plus et 20 d’entres elles avaient complètement arrêté de fumer. Le but de cette étude était de voir les variations de poids sur les différents bébés, selon la consommation de tabac de leur mère. Les chercheurs ont donc pris en compte d’autres facteurs qui pouvaient impacter les poids des bébés (le sexe du bébé, le poids de la mère avant la grossesse). Les résultats sont stupéfiants puisqu’en comparaison aux poids des bébés dont la mère avait arrêté de fumer, les bébés perdaient environ 228 grammes si la mère fumait moins de cinq cigarettes par jour, 251 grammes si la mère en fumait entre cinq et neuf par jour et 262 grammes si elle en fumait dix ou plus.

Les chercheurs qui ont mené cette enquête souhaitent donc alarmer les futures mamans des risques du tabac sur leur enfant. En effet, un bébé qui naît plus léger que la moyenne a plus de risques de développer des problèmes de santé par la suite.

Crédits : Pixabay — markusspiske

D’autres conséquences

Le tabagisme maternel est donc nocif pour l’enfant et impacte notamment sur son poids de naissance. Mais ce n’est pas le seul effet puisque fumer pendant la grossesse entraîne également de nombreux risques de prématurité, de fausse couche ou encore de retard de croissance in utero. C’est la raison pour laquelle les spécialistes ne recommandent pas aux futures mamans de seulement réduire leur consommation de tabac, mais tout simplement d’arrêter de fumer définitivement pendant la grossesse et même au moment de la conception.

Articles liés :

Grossesse : 3 techniques efficaces pour arrêter le tabac

Marijuana : de plus en plus de femmes enceintes en consommeraient

Addictions : comment les traiter durant la grossesse ?