Prénom volé : est-il possible de choisir le même qu’un proche ?

Crédits : iStock

Le choix du prénom d’un enfant est généralement l’objet de vastes débats au sein de couple, mais aussi pour toute la famille qui va accueillir le futur bébé. Il faut en effet trouver celui qui sera parfait aux yeux des parents et qui sonnera bien avec le nom de famille tout en essayant de se démarquer un peu des prénoms déjà connus dans la famille. Seulement, la tâche peut devenir très compliquée, surtout lorsque vous vous faites « voler » votre prénom préféré, ou qu’au contraire, vous êtes tenté de donner le prénom d’un proche à votre petit.

Sommaire

Le prénom tant rêvé

Pour de nombreuses personnes, le choix du prénom date de plusieurs années, parfois même bien avant de rencontrer leur moitié. Il s’agit donc d’un véritable coup de cœur auquel ils tiennent réellement. Pour d’autres, la question se pose au moment de se mettre en couple et le prénom choisi devient alors le début d’une idée d’agrandir la famille.

Alors forcément, dans ces cas de figure, nombreux sont les futurs parents qui souhaitent partager ce beau prénom avec tous leurs proches. Il n’est donc plus un secret pour personne et tous savent parfaitement que le jour où un bébé viendra agrandir la famille, il portera le prénom tant désiré. Seulement, les choses ne se passent pas toujours comme prévu et parfois un proche, qui connaissait (ou non) ce fameux prénom, fonde une famille plus tôt et utilise ce même prénom pour sa charmante petite tête blonde. Une situation qui peut être vécue comme une véritable trahison aux yeux des futurs potentiels parents qui se demandent alors s’il est encore légitime pour eux d’utiliser ce même prénom qu’ils aiment tant.

amies enceintes futures mamans grossesse
Crédits : iStock

Une interdiction morale

Bien évidemment, il n’existe aucun texte ni aucune loi qui stipule qu’il est interdit de « voler » le prénom que des amis ou des proches ont donné à leur petit. Cependant, il faut bien reconnaître que dans la grande majorité des cas, le couple lésé se sent véritablement trahi, particulièrement lorsque ce dernier n’a pas encore eu l’occasion d’attribuer le prénom tant apprécié. On constate donc bien souvent une sorte de loi morale qui force généralement les proches à ne pas choisir le même prénom et donc à réfléchir à un autre. Mais dans certains cas, difficile de faire une croix dessus tant il est aimé.

Malheureusement, il n’y a aucune solution face à cette situation, si ce n’est prendre sur soi et tenter de relativiser. Même si ce prénom était votre véritable coup de cœur, dites-vous simplement qu’il en existe des milliers d’autres et qu’à force de recherches, vous parviendrez très certainement à en trouver un à la hauteur de celui-ci. Et si vraiment vous ne parvenez pas à vous défaire de cette idée, rien ne vous empêche de donner malgré tout ce prénom à votre futur petit, quitte à ce que les deux enfants s’appellent toute leur vie de la même façon. Vous pouvez toujours ruser en modifiant légèrement l’orthographe pour le rendre réellement unique.

Votre enfant est unique

S’il faut reconnaître que le prénom de votre enfant fera partie intégrante de son identité tout au long de sa vie, vous ne devez pas pour autant accorder trop d’importance au fait qu’il pourrait porter le même que l’enfant d’un de vos proches. Le prénom ne définit pas la personnalité de votre petit, qui sera quoiqu’il arrive parfaitement unique. Si vous tenez vraiment à lui donner le même prénom, alors faites-le, sans tenir compte du regard des autres. S’il y a bien un choix qui ne concerne que les parents, c’est bien celui-ci !

Sources : MagicMaman, Mamans femmes d’aujourd’hui

Articles liés :

Choix du prénom de bébé : ce qu’il révèle de vous

Prénom de bébé : les 6 moments durant lesquels vous pourrez le trouver !

Prénom : 5 façons originales de le trouver

5.0
02