in

Troisième échographie : qu’allez-vous découvrir ?

Crédits : iStock

La fin de votre grossesse est proche, et pourtant, quelques semaines vous séparent encore de la fameuse rencontre avec votre enfant. Et avant d’en arriver là, vous allez devoir effectuer l’échographie du troisième trimestre. Si l’excitation de revoir votre bébé est peut-être l’émotion qui prédomine, il faut bien reconnaître que comme pour tous les autres examens médicaux qui ont lieu durant la grossesse, vous êtes un peu stressée, et c’est tout à fait normal !

Quelques mesures

Comme pour toutes les autres échographies, le médecin va mesurer votre bébé sous tous les angles en s’arrêtant notamment sur le crâne et les fémurs, afin de s’assurer que sa croissance est bonne. C’est aussi l’occasion de découvrir son poids actuel, mais surtout de prédire celui qu’il aura à la naissance. Enfin, si vous n’aviez pas pu le savoir à la précédente échographie, vous allez enfin découvrir avec certitude le sexe de votre bébé.

Crédits : Flickr – Jerry Lai

Recherche d’éventuelles anomalies

Cette échographie, qui n’est pas obligatoire, mais vivement recommandée, au même titre que les deux autres durant la grossesse, va également permettre de déterminer si le bébé souffre de malformations. Même si les échographies ne permettent de voir que 60 % de ces anomalies, le médecin va tout de même prendre un certain temps pour s’assurer que tout va bien. Les organes vont donc être passés au peigne fin, et notamment le cœur, le cerveau et les reins. Il va également surveiller ses mouvements pour vérifier qu’il n’y a pas non plus d’anomalies physiques. Le bébé doit donc bien bouger ses membres, mais aussi déglutir afin de s’assurer qu’il respire bien. Cette échographie va enfin permettre de voir si votre bébé pourrait présenter certains problèmes au moment de la naissance. Si par exemple sa vessie apparaît anormalement grosse, cela pourrait signifier que ses reins ne fonctionnent pas très bien. Il sera ainsi tout de suite pris en charge après l’accouchement afin de régler rapidement ce problème.

Quelques éléments en lien avec l’accouchement

Comme dit précédemment, le poids de naissance du bébé va être calculé, non seulement pour s’assurer de sa croissance, mais également pour être sûr que l’accouchement par voie basse sera possible. Le médecin va aussi s’assurer que le bébé est bien positionné, c’est-à-dire la tête en bas. S’il ne s’est pas encore retourné et qu’il se présente en siège, vous ne devez pas paniquer pour autant : il a encore tout le temps pour se retourner. Et si ce n’est toujours pas le cas après plusieurs semaines, un scanner du bassin vous sera prescrit afin de vérifier s’il est suffisamment large pour le passage du bébé.

Sources : Parents, Baby Center, Neuf Mois

Articles liés :

Echographie du premier trimestre : les 5 choses que vous allez découvrir

17 échographies les plus bizarres

Échographie du 2e trimestre : tout ce qu’il faut savoir

Troisième échographie : qu’allez-vous découvrir ?
noté 5 - 2 votes