Vos 15 envies de grossesse, parfois improbables !

Crédits : iStock

La légende voudrait que les femmes enceintes aient des envies absolument insurmontables, frisant même le ridicule. S’il est vrai que durant ces neuf mois, vous aurez du mal à reconnaître votre corps et ses envies, n’imaginez pas pour autant que vous aurez toujours envie de manger des fraises comme dans les films. La réalité est souvent bien différente, et ces pulsions ne sont pas toujours celles auxquelles vous pouvez vous attendre.

L’histoire de Sarah :

« Pour ma première grossesse, de l’Orangina, ou du gazeux en général. Et pour ma deuxième grossesse, au début des carottes crues avec mayonnaise, et maintenant du chocolat chaud avec des Chocapic matin et soir ! »

L’histoire de Madison :

« Les carottes crues, mais aussi l’odeur de l’essence. Dès qu’un scooter ou une moto passe, je suis contente de sentir l’essence. Je n’en avais jamais eu envie auparavant. »

L’histoire de Camille :

« Le fromage ! D’ailleurs, j’ai été très malheureuse de ne pas pouvoir manger un bon fromage au lait cru ! »

L’histoire de Loulou :

« Des framboises pour ma première. Du pâté, de la vache qui rit, ou encore un Mc Donald’s pour mon deuxième… Sachant que je suis vegan ! »

L’histoire de Jessica :

« Les frites de Mc Donald’s, et surtout le chocolat. Tout ce qu’il y avait au chocolat ! Et même les boîtes de Kinder y passaient ! »

L’histoire de Ninie :

« Les bananes, le fromage blanc et les hamburgers. Et aujourd’hui, mon fils adore les bananes ! »

L’histoire de Justine :

« Pour mon grand des bonbons qui piquent. Et pour le numéro deux des nuggets. Et du citron. »

L’histoire de Sandra :

« Des choux de Bruxelles avec saucisses de Toulouse pour mon fils, et des kiwis pour ma fille. »

L’histoire de Lau :

« Du cassoulet froid au premier, les chips sel-poivre pour la seconde, et des fruits pour la dernière ! »

L’histoire de Laurence :

« J’en suis actuellement à 11 semaines et je ne pourrais manger que des fruits et des légumes et… des frites avec du ketchup (je précise que je n’ai jamais mangé de ketchup de ma vie). »

L’histoire de Mary :

« Pour ma première, de la glace à la pistache. J’ai fait 6 magasins pour en trouver. Pour ma seconde des pâtes, des pâtes et des pâtes. »

L’histoire de Karel :

« Le café ! Pas le déca, mais le vrai café bien fort dont je me suis privée pendant 9 mois ! »

L’histoire d’Emeline :

« Des tomates cerises que je mangeais par kilos, et des olives noires dénoyautées. »

L’histoire de Soussou :

« De la pastèque, et des graines de café, que je mangeais comme du pop-corn ! »

L’histoire de Diane :

« Des carottes râpées, du poisson pané et des patates ! »