Congé maternité : quelle durée chez nos voisins européens ?

Crédits : iStock

Le congé maternité est un moment très important pour une femme sur le point de devenir maman. Il se compose généralement en deux parties : quelques semaines avant la date prévue de l’accouchement et quelques-unes à la suite de la naissance. En France, le congé maternité pour une grossesse simple est de 16 semaines : 6 avant l’accouchement et 10 à la suite de celui-ci. Seulement, toutes les femmes ne sont pas logées à la même enseigne en Europe. On retrouve donc des congés maternité bien plus longs, d’autre plus courts et enfin certains qui se partagent avec le congé paternité.

Le cas français

Le congé maternité en France est bien souvent au centre d’une multitude de débats. Nombreux sont ceux qui pensent en effet que ce dernier est trop court et qu’il ne laisserait ainsi pas le temps aux jeunes mamans de trouver leurs marques. Il faut dire que ces semaines de « repos » sont importantes, aussi bien avant l’accouchement qu’à la suite. Les semaines qui suivent la naissance d’un enfant représentent en effet une étape nécessaire pour la construction du lien mère-enfant.

Si en France, le congé maternité peut atteindre 46 semaines dans les cas de grossesse multiple, il est en temps normal de 16 semaines. Autre avantage : sa rémunération correspond à 100 % du salaire (le plafond étant à 3377 euros par mois). S’il est accordé à toutes les salariées, il l’est aussi depuis peu aux indépendantes.

Les pays du Nord : les plus généreux

Les pays du nord de l’Europe sont réputés pour proposer des mesures sociales très progressistes et la durée de leur congé maternité le prouve parfaitement. La Suède est en effet le pays européen le plus généreux en accordant aux jeunes mamans 75 semaines de congé maternité rémunérées à 80 % du salaire.

Si les autres pays du Nord en proposent moins, cela représente toujours plus que la France : 21 semaines pour la Finlande (90 % du salaire les 56 premiers jours, puis 70 %), 18 semaines au Danemark (100 % du salaire) et 26 semaines pour l’Irlande (minimum de 230 € par semaine). La Norvège sort du lot en proposant 46 semaines que le couple peut se répartir comme il le souhaite.

femme enceinte grossesse élégante robe sexe du bébé superfétation fin de grossesse
Crédits : iStock

Les pays de l’Est ne sont pas en reste

La Bulgarie est également très bien classée, car le pays propose aux jeunes mamans 410 jours de congé maternité (ce qui équivaut à environ 58 semaines) rémunéré à 90 %. On retrouve ensuite la Slovaquie avec 34 semaines (65 % du salaire), la Hongrie avec 24 semaines (70 % du salaire), la Pologne avec 20 semaines (100 % du salaire) ou encore la République tchèque avec 28 semaines (70 % du salaire).

Un minimum imposé

Depuis 1996, un congé maternité de 14 semaines minimum est obligatoire dans tous les pays de l’Union européenne. Une mesure qui aurait pu changer en 2010, date à laquelle le Parlement européen a proposé d’ajouter 6 semaines à cela, le faisant donc passer à 20 semaines obligatoires. Une initiative malheureusement rejetée qui n’a ainsi pas vu le jour, notamment à cause des coûts importants que cela pourrait entraîner pour les différents pays.

Le congé paternité est également au centre de nombreux débats, particulièrement depuis quelques années. Depuis le 14 avril 2019, ce dernier est obligatoire en Europe et doit être de minimum 10 jours. En France, un jeune papa a ainsi droit à 11 jours de congés pour la naissance de son enfant. Un chiffre bien bas par rapport à d’autres pays voisins.

Source

Articles liés :

Les meilleures séries à regarder durant votre congé maternité

Congé maternité : tout ce que vous devez savoir

Congé pathologique : qu’est-ce que c’est exactement ?

Congé maternité : quelle durée chez nos voisins européens ?
noté 5 - 1 vote[s]