in

Grossesse et prise de poids : tout ce qu’il faut savoir

poids grossesse enceinte kilos
Crédits : iStock

C’est inévitable, mais aussi très pénible : durant la grossesse, une femme prend du poids. Malheureusement, sur ce point aussi toutes les femmes ne sont pas égales : certaines vont prendre plusieurs dizaines de kilos quand d’autres n’en prendront que quelques-uns qui se verront à peine. Quel est donc l’idéal pour mener à bien sa grossesse tout en restant en bonne santé et en préservant celle de son bébé ?

Des kilos obligatoires

Prendre du poids au moment de la grossesse ne doit surtout pas être tabou, car il s’agit d’un processus tout ce qu’il y a de plus naturel. En effet, ces kilos sont répartis dans le corps afin de garantir la bonne santé du bébé à naître. On compte donc en moyenne entre 3 et 3,5 kilos qui représentent le poids de l’enfant à sa naissance, mais aussi le placenta, qui pèse environ 0,5 kilo, 0,9 kilo pour l’utérus, entre 0,4 et 0,5 kilo pour les seins, 0,9 kilo de liquide amniotique, entre 1 et 1,5 kilos de masse sanguine, presque 2 kilos de rétention d’eau et enfin entre 2 et 3 kilos de réserve graisseuse. Au total, ce sont donc en moyenne 11,5 kilos qui sont pris au cours des trois trimestres de grossesse. Bien évidemment, il n’y a pas de règle universelle, puisque certaines femmes en prennent plus et d’autres moins. Il s’agit seulement d’une moyenne, mais aussi d’un idéal.

Cependant, la prise de poids durant la grossesse dépend également du poids de la femme avant d’être enceinte. En effet, une femme relativement menue pourra s’autoriser à prendre quelques kilos en plus, qui pourront même être bénéfiques pour elle et son enfant. Cependant, une femme qui est en surpoids devra plutôt surveiller sa prise de poids durant la grossesse afin de ne pas prendre trop de kilos et ainsi éviter les problèmes de santé durant la grossesse, mais aussi les complications au moment de l’accouchement.

Il est également possible de connaître son poids “idéal” au moment de la grossesse, grâce à son IMC (Indice de Masse Corporelle). Pour cela, il suffit de diviser son poids (en kilogrammes) par sa taille² (en mètres). Voici un exemple pour une femme qui pèse 59 kilos et mesure 1m60 au début de la grossesse : 59/1,60² = 23 kilos environ. Cela reste cependant une moyenne, et il est important de rappeler qu’il ne s’agit pas pour autant d’une règle à suivre à la lettre.

Attention aux dérives

Le poids est, pour de nombreuses femmes, un sujet qui pose réellement problème et qui peut même complètement gâcher la vie. Cependant, il ne faut surtout pas qu’il devienne une obsession durant la grossesse, car cela peut conduire à certaines dérives qui peuvent porter préjudice à l’enfant. En effet, une femme qui ne se nourrit pas suffisamment durant la grossesse peut donner naissance à un enfant trop maigre et faible. La femme peut d’ailleurs elle-même avoir des carences, car son enfant va devoir puiser dans ses ressources pour s’alimenter suffisamment. Cela n’est pas sans rappeler la tendance de la mommyrexie, qui consiste à perdre toujours plus de poids, le tout en étant enceinte.

De même, il ne faut pas trop s’autoriser de relâchement, au risque également de se mettre en danger soi-même, mais aussi son enfant. Un excédent de poids durant la grossesse peut être la source d’un diabète gestationnel et donc d’un bébé qui sera plus gros que la moyenne. Et bien souvent dans ce genre de cas, il est obligatoire d’accoucher par césarienne. Sans compter le moral qui prend généralement un sacré coup au retour de la maternité, puisque même si une bonne partie des kilos sont perdus tout de suite après l’accouchement, il reste encore du travail à faire pour perdre ceux en trop.

Sources : L’Express, Parents, Naître et Grandir

Articles liés :

Mommyrexie : ces femmes qui maigrissent pendant la grossesse

6 astuces faciles pour récupérer son poids après une grossesse

Grossesse et obésité : des difficultés pour allaiter ?

Grossesse et prise de poids : tout ce qu’il faut savoir
Notez cet article