Gynécologue : 5 conseils pour bien choisir le vôtre

Crédits : iStock

Depuis plusieurs années, les violences obstétricales sont au centre de nombreux débats. Si pendant très longtemps, les femmes n’osaient pas parler et pensaient même que certaines pratiques étaient normales, beaucoup réalisent aujourd’hui qu’elles ont en fait subi de véritables violences. Depuis, elles sont nombreuses à vouloir changer de gynécologues afin de trouver des personnes réellement bienveillantes pour les prendre en charge. Il faut dire qu’il s’agit de praticiens qui sont confrontés à la plus stricte intimité, il est donc nécessaire de se sentir en confiance avec.

1) Vérifier son âge

Bien évidemment, l’âge de votre gynécologue n’est pas forcément un gage de son professionnalisme. En effet, certains spécialistes relativement âgés seront extrêmement bienveillants et à l’écoute. Inversement, d’autres plus jeunes pourront ne pas être du tout compréhensifs. Il est donc nécessaire de ne pas faire de généralités. Cependant, si vous souhaitez faire un tri grossier pour trouver une personne qui pourra peut-être mieux vous comprendre, l’âge peut être un bon indicateur. En effet, les jeunes gynécologues sont certainement plus sensibilisés aux questions sur les violences obstétricales et prendront donc peut-être toutes les mesures pour mettre à l’aise leurs patientes.

2) Consulter Internet

Internet peut être une vraie mine d’or pour trouver de bons médecins spécialistes et notamment un gynécologue qualifié. Vous allez en effet pouvoir consulter différents avis d’autres patientes qui n’hésitent pas à être très honnêtes. Il est également possible de consulter le site Gyn&Co qui propose une liste de soignants qualifiés et féministes capables de prendre en charge les femmes sans aucun jugement et dans la plus grande bienveillance.

médecin docteur consultation maladie examens médicaux médical visite médicale stimulation ovarienne
Crédits : iStock

3) Les tarifs

Il est nécessaire de savoir à l’avance le prix d’une consultation chez votre gynécologue. Il y en a en effet certains qui imposent des dépassements d’honoraires qui ne sont malheureusement pas remboursés par la sécurité sociale. S’il s’agit d’un critère qui ne pose aucun problème pour certaines, les femmes les plus modestes doivent impérativement le prendre en considération.

4) Demander conseil autour de soi

Vous ne devez pas hésiter à demander conseil aux femmes qui vous entourent pour dénicher le gynécologue parfait. C’est en effet parfois grâce au bouche-à-oreille que vous trouverez la bonne personne. De cette façon, vous pourrez également savoir en détail comment se déroulent les consultations et n’aurez donc aucune surprise le jour J.

5) Faire appel à une sage-femme

Si la majorité des femmes a encore l’habitude de se tourner vers un gynécologue pour ce genre de soins, elles sont peu nombreuses à savoir qu’une sage-femme peut également le faire. Ces dernières sont effectivement souvent considérées comme utiles uniquement durant la grossesse et l’accouchement. Cependant, elles peuvent aussi très bien assurer un suivi gynécologique basique. Une présence rassurante pour beaucoup de femmes qui ne se sentent pas du tout à l’aise pour les examens gynécologiques.

Sources : MagicMaman, RTL, Cosmopolitan

Articles liés :

Grossesse : les 6 examens que vous allez vivre

Stérilet en cuivre : tout savoir sur cette contraception

Déchirure ou épisiotomie : qu’est-ce qui est préférable ?

5.0
01