Prénoms mixtes : qu’est-ce qu’ils révèlent de la personnalité des parents ?

Crédits : iStock

Le choix du prénom de son enfant est généralement très révélateur de la personnalité des parents. Si pour certains il s’agit d’une décision relativement banale, le choix du prénom peut pourtant avoir de nombreuses répercussions dans la vie de l’enfant à naître. Depuis quelques années, de nombreux parents s’intéressent aux prénoms mixtes, qui conviennent donc aussi bien aux filles qu’aux garçons. Ce choix qui en dit beaucoup sur les parents eux-mêmes peut aussi avoir un réel impact sur l’enfant en question.

Prénom mixte, pourquoi ce choix ?

Il existe aujourd’hui quelques prénoms mixtes en France, même s’ils restent encore relativement rares. La plupart du temps, ces prénoms attribués à un genre depuis des années vont progressivement évoluer pour convenir aussi bien au sexe opposé. Ce sont donc des prénoms qui posent souvent question à l’entourage qui peut être interloqué devant ce choix qui peut sembler très innovant.

Donner un prénom mixte à son enfant peut en effet s’inscrire dans une démarche égalitaire. Il s’agit en effet d’un très bon moyen de « brouiller les pistes » quant au sexe de l’enfant. Administrativement, il est en effet impossible de savoir s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon. Pour certains parents, le prénom mixte est donc la solution idéale pour donner les mêmes chances dans la vie à son enfant que s’il était du sexe opposé. Cette ambiguïté démontre donc une certaine indifférence au sujet du sexe de l’enfant et donc des idées relativement progressistes sur les stéréotypes liés au genre.

Une zone d’ombre que tout le monde n’apprécie pas

Si le prénom mixte peut être le signe d’un progrès dans l’égalité des sexes, il peut également être mal reçu par les autres. Il revient en effet à bousculer les codes et donc à semer un certain doute dans les esprits. Les plus conservateurs peuvent ainsi avoir un peu de mal avec ces prénoms à la fois classiques et très originaux.

Les prénoms mixtes peuvent également être à l’origine de plusieurs moqueries de la part des autres enfants. En France, on compte en effet 1,5 % d’enfants qui portent des prénoms dits « épicènes ». Cela signifie qu’ils peuvent aussi bien être attribués à des filles ou des garçons et que rien ne les différencie selon le sexe, que ce soit dans la prononciation ou dans l’orthographe. Seulement, dans la réalité, ces prénoms sont le plus souvent attribués à un sexe bien précis. Ainsi, dans les cas inverses, ils peuvent être mal perçus et donc forcément moqués par les petits.

Une situation qui peut donc être difficile à vivre pour l’enfant concerné. Il peut par ailleurs avoir également la sensation de toujours devoir se justifier au sujet son prénom. Porter un prénom mixte doit donc pouvoir parfaitement s’assumer pour bien le vivre.

Sources : MagicMaman, Le Temps, Quel Prénom

Articles liés :

Les 10 plus jolis prénoms mixtes

Choix du prénom de bébé : ce qu’il révèle de vous

10 conseils pour bien choisir le prénom de votre enfant