Avoir des enfants rapprochés : bonne ou mauvaise idée ?

Crédits : iStock

Certains le souhaitent de tout leur cœur, alors que pour d’autres il s’agit surtout d’une heureuse surprise. Les parents qui ont des enfants d’âges rapprochés pourront certainement le dire : c’est beaucoup de sport. Mais n’est-ce pas aussi finalement beaucoup d’amour et de bonheur ?

Une organisation millimétrée

Avant de se lancer dans cette grande aventure, il est important que les parents soient bien préparés à ce qui les attend. En effet, avoir plusieurs enfants peut être très épuisant, mais cela l’est encore plus lorsqu’ils n’ont que quelques mois ou années d’écart. Il va falloir être très organisés afin de ne pas se laisser envahir par la charge de travail, de temps mais aussi d’attention qu’il faut donner, mais aussi être conscients que certains sacrifices seront nécessaires les premières années. Les cernes seront certainement au rendez-vous, et le manque de patience aussi.

Vous venez en effet tout juste de vous remettre du manque de sommeil consécutif à l’arrivée de votre premier enfant  et il va falloir déjà remettre ça !

La grossesse du deuxième sera également plus épuisante que la première, puisqu’il faudra aussi s’occuper de votre aîné qui, dans certains cas, ne sait toujours pas marcher. Il est d’ailleurs possible qu’il ne marche toujours pas à l’arrivée du petit deuxième, ce qui vous vaudra de belles courbatures aux bras durant plusieurs semaines.

Les dépenses de couches seront conséquentes et vous aurez l’impression de ne plus faire que cela ! Au même titre que les biberons d’ailleurs, qui s’enchaîneront.

Vous ne pourrez malheureusement pas compter sur votre aîné pour garder le petit dernier, puisqu’il sera également en âge d’être gardé. Adieu les sorties en amoureux sans payer de baby-sitter… Il faudra aussi se faire à l’idée que les sorties entre amis seront plus rares, puisqu’il faudra amener les enfants (ce qui risque d’être très sportif) ou les faire garder (et donc trouver une personne suffisamment gentille qui accepte de garder deux enfants en bas âge)…

Lorsqu’ils grandiront, ils risqueront aussi de vous en faire voir de toutes les couleurs, puisque qui dit deux enfants rapprochés, dit double dose de bêtises. Ils deviendront les meilleurs alliés contre leurs parents. Et malheureusement, cela peut se manifester une nouvelle fois plus tard avec l’adolescence. Vous aurez donc la chance de faire face à deux crises d’adolescence en même temps…

Double dose d’amour

Mais avoir des enfants rapprochés, ce n’est pas seulement un calvaire, un manque de sommeil et une organisation digne de parents de jumeaux. C’est aussi et surtout beaucoup d’amour à donner à deux petits êtres qui deviendront plus tard de véritables complices. En effet, avoir des enfants rapprochés permet aussi pour eux de grandir et de découvrir le monde ensemble. Ils n’en seront que plus complices.

Vous n’aurez pas non plus l’angoisse de vous « replonger dans les couches », comme de nombreux couples qui attendent un second enfant ont tendance à dire. Vous n’aurez même pas eu le temps d’oublier ce qu’est la grossesse, l’accouchement et les soins à apporter à un nourrisson, puisque vous êtes déjà plongé dedans. Les gestes seront donc précis et automatiques. Et il en sera de même pour toute leur enfance. Vous ne pourrez pas vous plaindre que le moment de repos entre les deux enfants vous manque, puisque vous ne l’avez pas connu.

Avoir des enfants rapprochés permet aussi de faire des économies en terme de vêtements. Plutôt que de tout donner, le deuxième pourra tout simplement porter les vêtements du premier, sans pour autant avoir à les stocker des années dans le grenier avant de les ressortir.

Et lorsqu’ils seront plus grand, vous serez soulagés puisque vous aurez enfin du temps pour vous. Ils grandiront en même temps et vous n’aurez donc plus d’enfant à votre charge. Le moment idéal pour profiter au maximum de la vie de couple !

Mais avoir des enfants rapprochés, c’est surtout profiter d’une réelle complicité entre les deux. Ils seront fusionnels et se comprendront, puisqu’ils vivront plus ou moins les mêmes choses au même moment. Alors même si les premières années peuvent être épuisantes, elles ne seront que plus belles par la suite !

Sources : Maman vogue, La Reine de l’iode, Allo maman dodo

Articles liés :

Et pourquoi pas un troisième enfant ?

Deuxième enfant : la peur de ne pas l’aimer autant que le premier

Deuxième grossesse : les erreurs à éviter !