Diaphragme : tout savoir sur cette méthode de contraception

Crédits : iStock

Si la pilule est le moyen de contraception le plus connu en France, il ne s’agit bien évidemment pas du seul disponible pour les femmes. D’autres méthodes sont tout aussi efficaces, mais malheureusement pas suffisamment connues et donc très peu utilisées. On retrouve notamment le diaphragme contraceptif qui empêche les spermatozoïdes d’atteindre l’utérus.

Qu’est-ce que le diaphragme contraceptif ?

Le diaphragme contraceptif se présente sous la forme d’une petite coupelle en silicone ou en latex. Il se place à l’intérieur du vagin, contre le col de l’utérus où il va empêcher les spermatozoïdes de passer et donc d’atteindre l’ovule. À titre de comparaison, le diaphragme s’insère de la même façon qu’une coupe menstruelle.

Cependant, il ne s’agit pas d’une contraception qui peut se garder sur le long terme, car le diaphragme peut être utilisé pour une durée de 10 heures maximum. De plus, il est utilisé uniquement en cas de rapport sexuel et doit donc être posé avant. Il faut par conséquent le garder après le rapport afin d’écarter les risques (entre 8 et 24 heures maximum après le rapport). Pour le rendre encore plus efficace, il est généralement combiné à un gel contraceptif ou une crème spermicide.

Les avantages du diaphragme contraceptif

Le diaphragme contraceptif est une solution qui a l’avantage d’être réutilisable pendant environ deux ans. Il présente une efficacité de 94 % lorsqu’il est bien utilisé, ce qui est donc plus élevé que pour le préservatif. Cependant, dans la réalité, il est efficace à seulement 88 %, notamment parce qu’il est souvent mal utilisé.

Il s’agit également d’une contraception qui ne coûte pas très cher grâce au fait qu’il peut être utilisé plusieurs fois dans le temps.

Enfin, le diaphragme peut être une bonne alternative pour une personne qui souhaite une contraception sans hormones. Cependant, même s’il s’agit d’une contraception mécanique, les médecins recommandent souvent d’utiliser une crème d’hormones pour améliorer son efficacité.

Les inconvénients du diaphragme contraceptif

Comme il peut être un peu difficile à installer, le diaphragme est souvent mal positionné. Un vrai problème qui peut donc conduire à des grossesses non désirées et qui explique le taux réel d’efficacité plutôt bas.

Cette méthode peut également sembler très contraignante pour certaines personnes, car elle demande d’anticiper un minimum les rapports sexuels afin d’être vraiment bien protégé.

Il faut également avoir conscience que le diaphragme contraceptif n’est pas forcément adapté à toutes les femmes. Il est en effet important d’être relativement à l’aise avec le fait de s’introduire quelque chose dans le vagin et donc de mettre directement les doigts pour le positionner et l’enlever. Il est aussi déconseillé aux femmes qui souffrent d’infections urinaires ou qui sont susceptibles d’avoir une descente d’organes.