Acide folique : quel intérêt pour la conception et la grossesse ?

Crédits : iStock

Si vous êtes enceinte ou que vous faites tout pour y parvenir, vous avez très certainement déjà entendu parler de l’acide folique. Il s’agit d’une vitamine qui aurait de nombreux bienfaits pour la femme enceinte et surtout pour son bébé. C’est la raison pour laquelle plusieurs médecins recommandent aux futures mamans d’en prendre, mais aussi à celles qui sont en plein dans les essais pour tomber enceinte.

Qu’est-ce que l’acide folique ?

L’acide folique, également appelé vitamine B9, est une vitamine hydrosoluble, c’est-à-dire qui se dissout dans l’eau. Elle est très utile pour le corps humain, puisqu’elle est à l’origine de la production des globules rouges et blancs, du renouvellement de la peau et de la paroi de l’intestin, mais aussi de la synthèse des substances chimiques qui modulent le fonctionnement du cerveau. Si l’acide folique est également très utilisé lorsqu’il est question de faire un enfant ou bien durant la grossesse, c’est aussi parce qu’il permet la production de nouvelles cellules et du matériel génétique (ADN).

Comment en avoir ?

L’acide folique ne peut pas être produit par le corps lui-même et doit donc provenir de l’extérieur. Il est ainsi possible d’en trouver dans certains aliments :

  • Les légumineuses : les lentilles, les haricots secs, les pois
  • Les fruits orange : les clémentines, les oranges, les mandarines, les melons
  • Les légumes vert foncé : les épinards, les blettes, le cresson, les choux de Bruxelles, les brocolis, les asperges, la laitue romaine.

L’acide folique peut également être consommé sous forme de compléments alimentaires, qui sont d’ailleurs très souvent prescrits aux femmes qui tentent de tomber enceintes ou pour celles qui le sont déjà.

médicaments comprimés
Crédits : Pixabay – Miroslavik

L’importance de l’acide folique chez la femme enceinte

L’acide folique joue un grand rôle au niveau de la fertilité, que ce soit chez les femmes comme chez les hommes.

Pour la femme

Il est vivement conseillé à une femme qui tente de tomber enceinte de consommer de l’acide folique, car cela va lui permettre de mieux réguler ses cycles et ainsi son ovulation. Certains vont même jusqu’à dire que l’acide folique serait une solution à l’infertilité féminine. Si vous souhaitez tomber enceinte, vous pouvez donc commencer à prendre des compléments en vitamine B9 environ 3 mois avant le début des essais. Vous devez tout de même en parler au préalable avec votre médecin.

Durant la grossesse, l’acide folique a aussi toute son importance, puisqu’une carence pourrait entraîner de graves malformations du système nerveux, notamment si elle intervient au moment décisif de son développement. Le manque de vitamine B9 durant la grossesse peut également être responsable d’anomalies au niveau du développement des tissus maternels (comme le placenta), d’un retard de croissance pour le fœtus, d’un risque d’accouchement prématuré ou encore d’une carence en vitamine B9 pour l’enfant au moment de sa naissance.

Pour l’homme

Des études ont démontré que le manque d’acide folique chez l’homme pouvait aussi avoir des conséquences sur sa fertilité. En effet, il semblerait que cela ait un impact sur la quantité de ses spermatozoïdes, qui seraient moins nombreux. Ils ont donc moins de chances de féconder l’ovule.

Sources : Passeport santé, MagicMaman

Articles liés :

Vaccins : quels sont ceux que vous devez faire enceinte ?

Cheveux : comment les maintenir en bonne santé pendant la grossesse ?

Rhume : 5 astuces pour l’éviter durant la grossesse

Acide folique : quel intérêt pour la conception et la grossesse ?
noté 5 - 2 vote[s]