Écologie : une jeune maman publie une lettre émouvante à son fils pour son anniversaire

L’écologie est aujourd’hui au cœur de toutes les préoccupations. En effet, les nouvelles ne sont pas vraiment rassurantes à ce sujet et de nombreuses personnes en viennent donc à adopter des modes de vie plus sains pour préserver à leur échelle la planète. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains font le choix de ne pas faire d’enfants. D’autres au contraire gardent espoir et souhaitent donc malgré tout réaliser leur rêve de devenir parent. C’est le cas de cette jeune maman canadienne qui, pour l’anniversaire de son petit garçon, lui a adressé une lettre bouleversante afin de faire part de son inquiétude quant à son avenir. 

Ne pas vouloir d’enfant : une démarche écologique ?

En pleine crise écologique, il n’est plus vraiment rare de croiser des personnes qui affirment ne pas vouloir d’enfant par peur de l’avenir très incertain qui les attend. En effet, dans la situation actuelle, il est tout à fait normal et naturel d’avoir des appréhensions et de se demander dans quelles conditions vont grandir les générations futures. Le réchauffement climatique laisse effectivement présager que les années futures seront difficiles à vivre. Est-il donc bien raisonnable de donner vie à de nouvelles âmes dans ces conditions ?

D’autres choisissent volontairement de ne pas fonder de famille afin de ne pas mettre au monde de nouveaux « petits pollueurs ». Faire des enfants revient en effet à prendre le risque d’engendrer des personnes qui auront elles aussi une empreinte écologique. Cet argument rejoint généralement celui de la surpopulation actuelle de la Terre. Beaucoup de scientifiques considèrent que la planète est actuellement beaucoup trop peuplée, ce qui pousse donc certains à renoncer à leur souhait d’enfants afin de ne pas ajouter un être à toute cette population. Il s’agit d’une façon comme une autre de participer à son échelle à la préservation de la planète.

enfant écologie parents mains environnement protection végétation
Crédits : iStock

La lettre bouleversante d’une maman

Geneviève Dorval est une jeune maman canadienne d’un petit Léon âgé d’un peu plus d’un an. À l’occasion de son anniversaire, elle a décidé d’écrire une lettre très touchante à son fils dans laquelle elle raconte le cheminement qu’elle et son conjoint ont eu avant d’avoir un enfant dans le monde actuel et surtout l’anxiété qui l’habite depuis.

Malgré son intérêt très important pour le sort de la planète, le désir d’enfant était trop fort pour faire une croix dessus. La jeune maman explique donc avoir peut-être été dans le déni un temps afin que cette volonté de fonder une famille voie le jour en dépit de la situation qui peut être alarmante. Seulement, après la naissance de son fils, Geneviève est alors devenue très anxieuse en pensant à l’avenir de son petit. Une angoisse qui se manifestait par des pleurs, des insomnies et des émotions à fleur de peau et qui l’a poussée à suivre une thérapie. C’est alors que le diagnostic tombe : elle souffre d’écoanxiété. Un trouble visiblement de plus en plus présent comme elle l’explique dans sa lettre, plus particulièrement chez les jeunes.

Si aujourd’hui elle semble aller mieux, elle souhaite tout de même écrire ces quelques lignes pour expliquer à son fils tous ces questionnements qui lui font si peur. Pour autant, elle ne semble absolument pas regretter son choix : « Léon, l’avenir m’inquiète, et le présent me révolte. Mais je ne regrette pas de t’avoir mis au monde ». Aujourd’hui, la jeune maman prend plutôt le parti de vivre en responsabilisant au mieux sa famille à l’écologie afin de limiter le plus possible son impact sur la planète. Finalement, elle explique vouloir faire de son fils une personne activiste et surtout humaine afin de peut-être sauver notre maison à tous.

Articles liés :

Faudrait-il limiter les naissances pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Écologie : 7 gestes simples à transmettre aux enfants

Une maman poste une lettre très touchante à l’occasion de la fête des Mères