C’est prouvé : faire des câlins à son bébé est bon pour son bien-être

Crédits : iStock

Depuis quelques années, plusieurs études s’intéressent à l’importance des contacts physiques pour le bébé et particulièrement aux impacts sur son développement. Si nous savons d’ores et déjà que le peau à peau est extrêmement important dès les premiers instants de vie d’un nourrisson, de nouvelles recherches viennent prouver que les câlins et les caresses ont un impact réellement positif sur la croissance d’un enfant. Un argument de plus pour continuer les gestes affectueux en famille.

L’importance des câlins pour le développement du cerveau

De nouvelles recherches menées par l’Hôpital pour enfants de Columbus dans l’Ohio et publiées dans le journal Current Biology montrent à quel point les câlins et autres caresses peuvent être importants pour le développement du cerveau d’un bébé. Après avoir analysé les comportements de 125 enfants nés prématurés ou à terme, le constat est en effet le même : le contact physique est primordial.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont utilisé des techniques de pointe afin d’observer l’activité du cerveau des bébés et ainsi voir les réactions à certains gestes. Ils ont ainsi pu constater que les gestes physiques d’attention, même les plus discrets, ont forcément un impact positif sur le cerveau. Ces images vont en effet s’immortaliser dans l’esprit de l’enfant et ainsi permettre plus tard d’avoir de meilleures connexions socio-émotionnelles.

L’étude s’intéresse plus particulièrement aux caresses qui ont pour but de rassurer l’enfant ou de lui montrer de l’affection, également appelées gentle touch. Ces petits moments interviennent généralement dans des activités du quotidien comme au moment de donner le biberon, le bain ou en changeant simplement la couche. Les résultats montrent que les bébés qui reçoivent durant ces instants des gestes tendres développent un sens du toucher plus précoce.

Des câlins à tous les âges

Les parents sont généralement sensibilisés à l’importance des câlins dès la maternité, notamment à travers le peau à peau. Les maternités font effectivement en sorte de permettre ce contact unique aussi bien avec le père qu’avec la mère. Une chaleur rassurante pour un enfant qui vient tout juste de naître et qui a donc besoin de ce genre de repères.

Ces contacts peuvent parfaitement continuer dans les mois qui suivent. Le peau à peau n’est en effet pas uniquement réservé aux heures qui suivent l’accouchement et peut d’ailleurs être une réelle solution pour rassurer un bébé en pleine crise. Il s’agit également d’un très bon moyen de lui faire comprendre qu’il n’est pas seul et que ses parents seront toujours présents auprès de lui. Les bébés ont en effet souvent besoin de se sentir rassurés de cette façon. Voilà donc une parfaite excuse pour faire le plein de câlins et de bisous.