Accoucher seule : 5 conseils pour bien s’y préparer

Crédits : iStock

Dans certains cas, l’accouchement ne ressemble absolument pas à l’image idyllique que l’on peut voir dans les comédies romantiques, car la jeune maman se retrouve tout simplement seule pour donner naissance à son enfant. Que ce soit parce que le papa ne peut pas être présent physiquement ou parce que les parents ne sont plus ensemble au moment de la naissance, il faut bien reconnaître qu’accoucher seule n’est pas forcément l’image que vous pouviez avoir de ce jour. Seulement, il va pourtant bien falloir faire avec et tenter de profiter tout de même de ce jour qui doit être le plus beau de votre vie.

1) Avoir conscience de la réalité

Même si dans ce genre de situation, il peut être réellement difficile d’accepter la dure réalité, il s’agit pourtant d’un cheminement absolument nécessaire pour affronter au mieux cette épreuve. Vous devez donc vous faire violence pour voir la réalité en face afin d’y être préparée au mieux.

2) Être au point sur les modalités de l’accouchement

Pour mieux affronter ses peurs, il est indispensable de les connaître parfaitement, et il en va de même pour l’accouchement. N’hésitez pas à profiter de ces neuf mois de grossesse pour vous documenter au maximum sur le processus de l’accouchement, mais aussi sur les risques afin de mieux les appréhender. Puisque vous serez seule lors de ce jour si spécial, vous devez être en mesure de réagir en conséquence en cas de problème.

accouchement bébé femme hôpital
Crédits : iStock

3) Préparer le départ à la maternité

Accoucher seule demande certainement une meilleure organisation que si vous étiez avec le père de votre enfant. Vous devez donc bien préparer votre valise de maternité afin d’être prête à partir à n’importe quel moment, mais aussi trouver une personne qui pourra vous amener à la maternité et qui sera donc disponible à toute heure du jour ou de la nuit.

4) Demander la présence d’un être cher

Même si le père de votre enfant n’est pas présent ce jour-là, vous avez le droit d’être accompagnée par une personne de votre choix. Si vous pensez être plus rassurée avec la présence d’une personne qui vous est chère, n’hésitez pas à demander à être accompagnée. C’est aussi l’occasion pour vous de partager ce moment avec quelqu’un afin de pouvoir partager plus tard ces souvenirs ensemble.

5) Compter sur le personnel de la maternité

Les sages-femmes n’ont pas seulement comme fonction de mettre au monde votre bébé, car il y a également tout un travail d’accompagnement et d’écoute de la jeune maman. Vous pourrez donc compter sur elles dans n’importe quelle situation. N’hésitez pas à les solliciter au maximum !