in

Allaitement : les 6 difficultés à surmonter

Crédits : iStock

Même si pour certaines femmes, la question de l’allaitement ne se posait pas tant elle était évidente, il est impossible de s’imaginer à quoi s’attendre tant l’allaitement est un véritable parcours du combattant. En effet, même s’il s’agit d’un acte tout ce qu’il y a de plus naturel, il peut s’avérer difficile à mettre en place dans la pratique. C’est la raison pour laquelle vous devez être bien suivie, mais aussi avoir pleinement conscience des éventuels problèmes que vous pourrez rencontrer si vous souhaitez vraiment aller jusqu’au bout de votre allaitement.

1) Les débuts sont douloureux

Vous risquez d’être surprise dès la première tétée en constatant à quel point l’allaitement peut être douloureux. En effet, avec les montées de lait, les mamelons sont très sensibles et votre bébé n’est pas forcément très doux non plus. Vous devez donc demander conseil pour adopter la meilleure position afin que votre petit prenne bien l’aréole de votre sein dans la bouche. N’hésitez pas à en parler à votre médecin ou à votre sage-femme pour qu’ils vous prescrivent une crème apaisante.

2) Les pics de croissance

Aux alentours de trois semaines, votre bébé va certainement faire son premier pic de croissance. Cette période, qui dure entre un et deux jours, est généralement très difficile à vivre pour les mamans qui allaitent, et c’est d’ailleurs l’une des raisons qui les poussent à arrêter prématurément. En effet, vous pouvez avoir l’impression de ne plus avoir suffisamment de lait alors que votre bébé ne semble jamais rassasié. Ce phénomène est parfaitement normal, et demande beaucoup de patience et d’énergie, mais se calme rapidement.

bébé tétée allaitement nourrisson
Crédits : iStock

3) Bébé ne veut pas téter

Certains bébés refusent de prendre le sein, ce qui bien évidemment peut inquiéter les parents. Cela peut venir d’une malformation : bec-de-lièvre, frein de langue trop court ou encore mauvaise coordination entre succion et déglutition. Vous devez dans ce cas parler à un médecin de vos doutes afin qu’il l’ausculte et découvre la véritable nature du problème.

Votre bébé peut aussi être trop faible pour téter, ce qui est souvent le cas des enfants nés prématurément. Vous pouvez donc dans ce cas tirer votre lait et le donner au biberon ou à la seringue.

Enfin, votre bébé peut refuser le sein s’il a un traumatisme lié à ce geste. Cela peut en effet venir d’une mise au sein trop violente qui l’a « traumatisé ». Pour le réconcilier avec l’allaitement, vous devez donc y aller en douceur en commençant par un peau à peau et en lui laissant le temps de bien vouloir s’y intéresser.

4) Vouloir fonctionner à heures fixes

Certains pédiatres recommandent encore de donner le sein à heures fixes, alors qu’il s’agit du meilleur moyen pour mettre fin à un allaitement. En effet, pour produire une quantité suffisante de lait, votre bébé doit pouvoir manger dès qu’il en ressent le besoin, car ce sont les mises au sein qui vont permettre la lactation. Vous devez donc simplement fonctionner selon sa demande.

5) Donner un biberon pour dépanner

Si à première vue, cet acte semble sans importance, il risque pourtant de compromettre votre allaitement. En effet, durant ses premiers jours de vie, votre bébé a du mal à faire la différence entre le sein et une tétine de biberon. Seulement, le biberon lui permettra de manger plus rapidement puisque le débit n’est pas le même. Il préférera donc être alimenté de cette façon, et risque ainsi de refuser le sein ensuite.

6) Écouter les « conseils » des autres

Même si de nombreuses personnes souhaitent vous encourager et donc vous prodiguer les meilleurs conseils possible, vous devez garder à l’esprit que rien ne vaut ceux des professionnels de santé. Sans oublier que bien souvent, ces conseils sont parfaitement inutiles et malheureusement donnés dans le but de vous décourager.

Sources : Parents, Mpedia, Parents naturellement

Articles liés :

L’allaitement indéterminé : la solution idéale pour les futures mamans indécises

Allaitement : est-il possible de le commencer plusieurs semaines après l’accouchement ?

Allaitement : que faut-il manger pour avoir un bon lait ?

Allaitement : les 6 difficultés à surmonter
noté 4 - 2 votes