Congé paternité : un rapport préconise une durée minimum de neuf semaines

Crédits : iStock

Le congé paternité est au centre de bien des débats depuis plusieurs années maintenant. Si pendant très longtemps, les hommes étaient peu impliqués dans l’éducation des enfants ou alors simplement au niveau de la garde de ces derniers, les mentalités ont changé progressivement. Les papas ont donc davantage l’opportunité d’occuper leur place qui est très importante, même si elle a longtemps été négligée. De leur côté, les femmes n’ont plus autant de temps pour s’occuper des enfants, car elles-mêmes travaillent autant que les hommes. Cela dit, elles restent encore bien souvent les premières responsables des petits dans l’inconscient de bien des personnes. C’est d’ailleurs pour cette raison entre autres que les hommes ne bénéficient actuellement que de 11 jours de congé paternité à la suite de la naissance d’un bébé. Une situation qui ne peut plus durer tant elle est contraire à l’égalité entre les femmes et les hommes. C’est donc dans ce contexte qu’un comité d’experts présidé par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik a remis au gouvernement un rapport sur les 1000 premiers jours de l’enfant qui préconise un congé paternité de neuf semaines.

Un congé paternité plus long pour le bien-être de toute la famille

Les premiers jours de la vie d’un enfant sont absolument cruciaux. C’est d’ailleurs ce qu’explique un rapport remis récemment entre les mains du gouvernement dans l’espoir de voir des changements de législation autour de ce thème dans les mois qui suivent. Le principal sujet de ce rapport est le congé parental, et particulièrement celui des pères. En effet, actuellement, les jeunes papas bénéficient de seulement onze jours de congés à la suite de la naissance d’un enfant, ce qui est bien trop peu selon Boris Cyrulnik, neuropsychiatre à l’origine de ce rapport. Ce dernier propose ainsi de l’allonger à neuf semaines. Cette proposition pourrait donc avoir d’importants changements, mais qui semblent de plus en plus nécessaires, aussi bien selon les mamans que les papas.

D’ailleurs, Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles, a affirmé qu’il allait analyser de très près tout ce travail et que des annonces à ce sujet seront dévoilées dès la fin du mois.

bébé nouveau-né nourrisson dormir peau à peau papa père parent congé paternité
Crédits : iStock

Des moments cruciaux

Le congé paternité est extrêmement important, car il contribue au lien père-enfant. Les premiers jours de bébé sont effectivement déterminants pour son développement et la présence du second parent a donc toute son importance.

Si depuis quelques années, le sujet du congé paternité est au centre de nombreux débats, c’est avant tout pour une question d’égalité entre les femmes et les hommes. Il est effectivement nécessaire que le second parent soit présent à la maison pendant plusieurs semaines après l’accouchement afin de réduire les risques de dépression post-partum pour la mère. En outre, le fait de laisser une jeune maman seule à la maison avec la charge de l’enfant entraîne forcément un déséquilibre dans la répartition des tâches domestiques : elle devient en effet la principale exécutrice de tout cela.