PMA : comment garder une sexualité malgré tout ?

Crédits : iStock

Le désir d’enfant peut venir bousculer complètement une vie de couple. En effet, les personnes qui souhaitent à tout prix un enfant vont finir par faire l’amour avec cet unique but en tête, ce qui peut devenir très mécanique et ne plus vraiment inclure la notion de plaisir. Lorsqu’il est question de procréation médicalement assistée (PMA), la route est encore plus longue et périlleuse, et cela peut avoir des répercussions irréversibles sur la vie de couple, particulièrement sur la sexualité.

Des changements visibles

L’idée même de ne pas parvenir à avoir un enfant de façon naturelle peut être très difficile à accepter pour un couple. Cette grosse déception peut à elle seule avoir un effet très négatif sur l’entente au sein du couple. Difficile en effet de ne pas remettre la faute sur l’autre, ou encore de ne pas s’en vouloir.

Viennent ensuite les premières étapes de la PMA, qui ne vont rien arranger. Le couple va se retrouver devant plusieurs médecins, à devoir se dévoiler complètement dans un milieu médical qui peut sembler lourd et froid. Petit à petit, lorsque le processus va commencer à se mettre en place, les premiers changements vont être visibles. La femme, qui est généralement soumise à des traitements d’hormones, peut alors prendre du poids, et donc voir sa silhouette se modifier. Ces mêmes traitements peuvent également entraîner une baisse significative de la libido, des bouffées de chaleur et une sécheresse vaginale. La femme peut aussi souffrir de ballonnements ou de douleurs abdominales au moment de la ponction des ovocytes.

Par ailleurs, dans certains cas, il peut être demandé au couple de changer ses habitudes sexuelles. En effet, les médecins demandent aux couples une certaine abstinence quelques jours avant le recueil du sperme ou après un transfert d’embryon. À l’inverse, il est recommandé d’avoir des rapports répétés au moment d’une stimulation de l’ovulation ou après une insémination intra-utérine.

couple sexe amour libido
Crédits : iStock

Conserver une sexualité durant la PMA

Pour que le couple continue de fonctionner malgré un parcours de PMA, il est important de préserver une bonne communication, et cela passe aussi par la sexualité. Vous devez donc garder à l’esprit que même si ce n’est probablement pas grâce au sexe que vous parviendrez à avoir un enfant, il est tout de même important que vous préserviez ces moments privilégiés pour votre bonne entente, mais aussi et surtout pour vous retrouver sans pour autant avoir à penser à cela.

Mais pour que chacun ait envie de l’autre, il faut aussi que votre vie reprenne son cours normal. Vous devez donc continuer à sortir en couple, mais aussi entre amis, sans pour autant vous étaler sur ce sujet, même si certaines personnes de votre entourage ont connaissance de votre projet. Vous ne devez pas pour autant mettre votre vie entre parenthèse. N’hésitez donc pas à vous lancer dans de nouveaux projets sans vous dire qu’ils pourraient être compromis avec l’arrivée d’un enfant.

Enfin, la communication sera votre meilleur alliée durant cette épreuve. Vous devez pouvoir partager vos émotions entre vous sans filtre et vous dire clairement quelles sont vos peurs, vos attentes ou encore vos angoisses. Vous devez également garder confiance en vous et en votre couple, tout en continuant de profiter des bons moments sous la couette !

Sources : MagicMaman, Neuf Mois

Articles liés :

Comment éviter de briser votre couple lorsque vous ne parvenez pas à avoir un enfant ?

Témoignages : quand avoir un enfant devient un véritable défi

Mères porteuses : mieux comprendre le parcours de la GPA