Stérilet en cuivre : tout savoir sur cette contraception

Crédits : iStock

La contraception est une véritable révolution dans la vie des femmes qui leur permet à présent de choisir si elles souhaitent ou non avoir un enfant. Seulement, beaucoup sont encore très mal informées au sujet de la grande diversité de méthodes de contraception qui sont aujourd’hui disponibles. On retrouve notamment le stérilet en cuivre, considéré comme « plus naturel ». En effet, ce dernier ne fait pas intervenir d’hormones et ne régule donc pas les cycles. Il s’agit aussi d’une contraception qui intéresse très souvent les femmes qui viennent d’avoir des enfants et qui souhaitent retrouver leur corps sans trop le bouleverser une nouvelle fois.

Comment fonctionne le stérilet en cuivre ?

Le stérilet en cuivre est en fait constitué principalement de plastique avec deux manchons en cuivre. Et c’est justement le cuivre qui permet de rendre les spermatozoïdes parfaitement inactifs. Il les empêche en effet de remonter dans la trompe qui abrite l’ovule fécondable. Il provoque également une réaction inflammatoire dans l’utérus qui va modifier la paroi de l’endomètre et ainsi empêcher la nidation. Plus la surface en cuivre est grande et plus le stérilet en question est efficace. Il existe d’ailleurs plusieurs tailles de stérilet afin de s’adapter à tous les utérus. Ainsi, contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent croire, les femmes qui n’ont pas encore eu d’enfants peuvent parfaitement se faire poser un stérilet.

Le stérilet en cuivre ne bouleverse absolument pas l’ovulation ou les règles qui ne sont alors pas artificielles ce qui est le cas avec une contraception hormonale.

Comment se déroule la pose ?

Le stérilet en cuivre peut être posé par un médecin généraliste ou un gynécologue à n’importe quel moment du cycle. Cependant, de nombreux spécialistes préfèrent le poser au moment des règles, notamment pour les femmes qui n’ont pas encore eu d’enfants. Il semblerait que les douleurs liées à la pose soient en effet moins violentes à cette période du cycle.

Pour les femmes qui ont déjà eu des enfants, la pose n’est normalement pas douloureuse. Pour autant, il est parfaitement possible de prendre des antidouleurs quelques heures avant.

Est-il efficace ?

Le stérilet en cuivre est une méthode de contraception efficace dans 99 % des cas. Bien évidemment, et comme toutes les autres contraceptions, il n’existe pas de risque zéro. Un échec peut notamment être le résultat d’une mauvaise pose.

Cela dit, il s’agit d’un moyen qui peut convaincre de nombreuses femmes qui ne souhaitent pas avoir recours aux hormones. D’ailleurs, le stérilet en cuivre est efficace dès sa pose. Il est ensuite possible de le garder 4 à 10 ans avec un contrôle annuel chez le gynécologue afin de vérifier qu’il est toujours bien placé. Il est par ailleurs tout à fait envisageable de le retirer à n’importe quel moment.

Les inconvénients du stérilet en cuivre

Bien évidemment, comme pour toutes les méthodes de contraception, le stérilet en cuivre présente quelques inconvénients. Pour de nombreuses femmes, cela se manifeste par des règles plus abondantes, plus douloureuses et parfois plus longues. Il y a également un risque d’expulsion totale ou partielle qui reste cependant très faible. Enfin, le stérilet en cuivre peut aussi être à l’origine d’une perforation de l’utérus. Dans tous les cas, il est nécessaire au moindre saignement inhabituel de contacter son médecin.

Sources : Santé magazine, Choisir sa contraception, Gyn&co

Articles liés :

Contraception : quand faut-il l’arrêter pour tomber enceinte ?

Post-accouchement : quelle contraception choisir ?

5 méthodes pour celles qui ne veulent plus de contraception

Stérilet en cuivre : tout savoir sur cette contraception
noté 5 - 1 vote[s]