10 idées reçues sur la césarienne

Crédits : iStock

Généralement, la césarienne n’est pas vraiment la vision qu’ont les parents de l’accouchement idéal. Seulement, si elle est pratiquée, c’est qu’elle est nécessaire dans l’intérêt de la mère et de son bébé. D’ailleurs, de nouvelles méthodes permettent aujourd’hui de mieux vivre cet accouchement particulier. Il faut dire que si les femmes en ont si peur, c’est aussi et surtout parce qu’il s’agit de l’inconnu pour elles. Il ne faut en effet pas écouter tous les bruits de couloir au sujet de la césarienne, puisque beaucoup sont faux.

1) Césarienne un jour, césarienne toujours !

Il s’agit bien évidemment d’une affirmation parfaitement fausse, puisque même si vous avez plus de chance d’avoir une deuxième césarienne après en avoir déjà subi une, cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agit d’un passage obligé ! Il faut en discuter avec votre médecin.

2) Il est interdit d’être accompagné

Cette affirmation est aussi vraie qu’elle est fausse. En effet, cela dépend avant tout des établissements, qui n’ont pas tous les mêmes règlements, mais aussi de la situation. Ainsi, bien souvent lors de césarienne en urgence, le papa n’est pas autorisé à entrer dans le bloc. Mais une fois encore, cela dépend de la maternité.

3) La césarienne est moins fatigante qu’un accouchement par voie basse

La césarienne représente une véritable opération chirurgicale et entraîne donc beaucoup de fatigue. Pour une césarienne en urgence, les contractions auront eu le temps d’être très douloureuses et épuisantes, alors que pour une césarienne programmée, le stress en lui-même est fatigant. Cela est sans compter sur la phase de réveil et les jours qui suivent…

4) On se remet mieux d’un accouchement par césarienne que par voie basse

Un accouchement par césarienne demande ensuite un temps de réveil, mais aussi de vivre avec une grosse cicatrice sur le bas-ventre qui est généralement très douloureuse les premiers jours. Il faut dire que les jours qui suivent ne sont pas non plus de tout repos…

5) Ce n’est pas un vrai accouchement

S’il est vrai que les sensations sont bien différentes d’un accouchement par voie basse, la césarienne reste tout de même un accouchement. Les médecins veillent d’ailleurs de plus en plus soin à ce que les femmes qui les subissent soient actrices de leur césarienne.

6) Impossible d’allaiter après une césarienne

Cette affirmation est totalement fausse, puisque la césarienne n’a absolument aucun impact sur la lactation. Il est tout aussi possible d’allaiter après une césarienne qu’après un accouchement par voie basse.

7) La cicatrice est trop grosse

Il y a quelques années, il est vrai que la cicatrice de césarienne était encore très voyante des années après. Mais aujourd’hui, grâce au progrès médical, les cicatrices sont les plus petites possible et sont recousues de sorte qu’elles ne soient pas trop voyantes par la suite.

8) Si un bébé est en siège, une césarienne est inévitable

Il est vrai que dans certains cas, une césarienne est envisagée dans ce cas de figure, mais seulement si les médecins constatent que le bassin est trop étroit pour laisser le bébé descendre dans cette position. Mais il est tout à fait possible d’accoucher par voie basse d’un bébé en siège.

9) Une femme petite et mince accouchera forcément par césarienne

Cette légende laisse entendre que les femmes les plus fluettes n’ont pas le bassin assez large pour laisser passer un bébé. Or, c’est totalement faux.

10) Après une césarienne, la mère est toujours séparée de son bébé au moins deux heures

Il est vrai que cette pratique est encore très fréquente dans de nombreuses maternités, mais de plus en plus tentent de travailler le lien mère-enfant dès la naissance du bébé, et ce même en cas de césarienne.