in ,

Les 10 pensées inavouables pendant le sexe

Crédits : iStock
Les 10 pensées inavouables pendant le sexe
Notez cet article

Que l’on soit fou amoureux ou non, tout le monde a certainement déjà dû chasser de son esprit des pensées parasites durant l’acte sexuel. Rien de grave en soi, mais c’est parfois suffisant pour venir gâcher un bon moment, et surtout pour faire sentir à l’autre qu’il y a quelque chose qui cloche. Voici donc quelques exemples de pensées qui vous sont peut-être déjà passées par l’esprit pendant le sexe.

1) Les courses à faire

via GIPHY

 

Il est parfois difficile pour certaines personnes de couper avec le quotidien, même pour quelques minutes. Et le fait de faire l’amour ne semble pas non plus permettre de se déconnecter complètement. Il faut donc penser à faire les courses le lendemain, à remplir des papiers pour les enfants ou encore à passer à la banque la semaine prochaine. Un bel exemple de charge mentale.

2) Le programme télé

via GIPHY

 

On a connu plus glamour comme situation, mais qui n’a jamais été tenté par des câlins devant la télé ? Malheureusement, cette dernière peut aussi s’avérer être très divertissante, trop divertissante  même ! Le programme devient alors plus intéressant que l’acte lui-même, et ça, c’est embêtant !

3) L’état de son épilation

via GIPHY

 

Il est possible d’être complètement pris au dépourvu, et donc de ne pas se présenter tel qu’on aimerait. Alors, lorsque l’état de sa propre épilation n’est pas celui qu’on souhaiterait, on a tendance à faire une fixette dessus, et surtout à espérer qu’il passe inaperçu !

4) Apparaître sous son meilleur jour

via GIPHY

 

Selon la luminosité ou bien la position, il est vrai que certains profils seront plus flatteurs que d’autres. Il est donc tout naturel de prendre peur en plein acte en réalisant que votre double menton est très prononcé sous cet angle !

5) Les fantasmes

via GIPHY

 

Bien évidemment, en plein acte, il est tout naturel de penser au sexe. Seulement, certaines personnes peuvent aussi penser à leurs fantasmes, en espérant un jour qu’ils soient assouvis. Cela ne signifie pas pour autant que le moment est désagréable, mais simplement que vous avez envie d’autre chose.