4 techniques à tester pour accoucher plus vite

Crédits : iStock

Les dernières semaines de grossesse peuvent paraître interminables pour de nombreuses femmes qui peinent à éprouver encore du plaisir à être enceinte. Le ventre se fait de plus en plus gros, le moindre mouvement devient pénible et vous essouffle, et surtout, vous mourrez d’impatience d’enfin rencontrer ce petit être que vous façonnez depuis neuf longs mois. Seulement, le plus dur n’est pas pour autant passé, car il reste encore l’étape de l’accouchement, qui est souvent la plus redoutée. Pour que cette épreuve se déroule le plus vite possible, vous pouvez mettre en place quelques techniques qui pourraient bien accélérer le travail.

Sommaire

1) Varier les positions

Les médecins ou les sages-femmes ont encore malheureusement souvent tendance à laisser les femmes dans la position dite « gynécologique », c’est-à-dire allongées sur le dos, les jambes dans des étriers. Seulement, ce n’est pas vraiment la position idéale pour mettre son enfant au monde et pour le faire descendre dans le bassin. En effet, dans cette posture, la gravité risque de jouer contre vous, ce qui peut empêcher votre enfant de se frayer un chemin dans votre bassin. En plus de cela, vous pouvez souffrir des contractions si vous ne vous sentez pas bien installée comme cela. N’hésitez donc pas à changer régulièrement de position afin de vous soulager et de moins sentir les douleurs, mais aussi pour encourager votre petit à descendre doucement vers la sortie. Bien évidemment, cela ne sera possible que si vous n’avez pas encore la péridurale qui vous empêchera ensuite tout mouvement du bas du corps.

2) Prendre un bain

Lorsque les contractions commencent à arriver et qu’elles deviennent violentes, vous allez chercher tous les moyens possibles et inimaginables pour vous soulager. Et pour cela, rien de mieux qu’un bon bain chaud. Vous pouvez aussi bien le faire chez vous (à condition que les contractions soient relativement espacées et que vous n’ayez pas encore perdu les eaux), ou bien à la maternité. En effet, les établissements sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à mettre à la disposition des futures mamans des baignoires. En plus de vous permettre de vous relaxer, l’eau chaude peut avoir un effet sur votre col de l’utérus. Petit à petit, il va en effet se relâcher et s’ouvrir progressivement puisque vous serez vous-même plus détendue.

accouchement
Crédits : Pinterest

3) Utiliser un ballon

Le ballon de grossesse peut s’avérer très utile durant le travail. Vous pouvez d’ailleurs commencer à l’utiliser pendant votre grossesse afin de doucement préparer votre périnée à l’accouchement. Certaines maternités en mettent à la disposition des femmes qui accouchent, mais vous pouvez toujours apporter le vôtre si vous le souhaitez. En vous asseyant dessus et en faisant des mouvements circulaires avec votre bassin, vous allez pouvoir calmer la douleur, mais aussi accélérer le travail, puisque cela va permettre une dilatation plus rapide de votre col. C’est également l’occasion pour vous de varier les positions afin de trouver celle dans laquelle vous vous sentirez vraiment à l’aise.

4) Aller aux toilettes

Lorsque le travail commence, vous pouvez avoir du mal à différencier les contractions, la tête du bébé qui appuie sur votre col et une envie d’aller aux toilettes. Pour vous sentir mieux, vous avez tout de même intérêt à y aller si vous avez un doute, puisque parfois, le fait d’avoir la vessie pleine peut ralentir le travail et gêner l’engagement de la tête du bébé dans le bassin.

Source

Articles liés :

7 méthodes (parfois très discutables) pour accoucher plus vite

Accouchement : comment faut-il faire pour bien pousser ?

Déchirure pendant l’accouchement : quelles conséquences ?

4 techniques à tester pour accoucher plus vite
noté 4.3 - 3 vote[s]