Aires de jeux : les sols amortissants pourraient être toxiques

Crédits : iStock

De plus en plus d’enquêtes inquiétantes révèlent la présence de produits toxiques dans des objets du quotidien. Malheureusement, les enfants ne sont pas du tout épargnés par tous ces risques et sont même parfois les premiers concernés. Franceinfo vient justement de révéler une enquête au sujet des sols amortissants présents dans les aires de jeux. Ces derniers pourraient en effet contenir des produits dangereux, même si un grand flou règne encore à propos de leur composition.

Sommaire

Des doutes qui émergent

Tout a commencé avec le témoignage de François, papa d’Eloïse, qui a constaté il y a environ un an de cela dans une aire de jeux des odeurs suspectes. Alors que sa petite fille était en train de jouer, il a senti une odeur très forte et persistante qui s’est intensifiée au fur et à mesure qu’il se rapprochait du tourniquet. Il affirme même que cela a fini par lui faire « mal à la tête » à tel point qu’il a décidé de quitter les lieux. Il apprendra plus tard que le sol amortissant a justement été changé deux jours auparavant.

Malheureusement, cette histoire n’est pas un cas isolé. En effet, l’association de défense de l’environnement, “Les Robins des bois”, a reçu une quinzaine de signalements du même genre venus des quatre coins de la France. Les témoignages sont à chaque fois très similaires : les parents se plaignent de sentir des odeurs très fortes à proximité des aires de jeux pour enfants lorsque la température avoisine les 30°C. Certains affirment également que leurs enfants ont souffert de brûlures après une chute et ont vu au moment du nettoyage « le sol se déliter en chips de caoutchouc ». Cela peut s’avérer extrêmement dangereux, car les enfants peuvent alors ingérer des petits morceaux.

Un danger environnemental

En s’intéressant de plus près à tous ces signalements, Franceinfo a souhaité savoir de quoi étaient réellement composés les sols de ces aires de jeux. Ils ont ainsi découvert qu’ils contiendraient des matériaux similaires aux terrains de sport synthétiques dans lesquels on retrouve des granulats de pneus. Ces derniers ne sont pas utilisés en sous-couche, mais entre les brins d’herbe plastique. Ils permettraient d’améliorer l’élasticité et l’amorti et auraient un risque « peu préoccupant pour la santé », mais « potentiel pour l’environnement via les sols et les systèmes de drainage des eaux de pluie », selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

Ces terrains sont en effet conçus afin que l’eau ne stagne pas à la surface. L’Anses précise : « Ainsi, aux Pays-Bas, l’Institut national néerlandais pour la santé publique et l’environnement (RIVM) a constaté une pollution autour de ces terrains ». Pour autant, difficile de faire un réel lien avec les terrains des aires de jeux tant il est difficile de savoir réellement leur composition et leur impact sur la santé et l’environnement. Une enquête a donc été lancée afin de « bien comprendre où sont utilisés les granulats dans les aires de jeux ».

Des substances cancérigènes

Si les conséquences sur l’environnement sont soupçonnées, les parents s’inquiètent aussi naturellement par rapport la santé de leurs enfants qui sont les premiers concernés par ces aires de jeux. Les granulats en question qui composent les sols peuvent en effet contenir des substances toxiques. On retrouve notamment des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dont un est considéré comme cancérogène pour les êtres humains. Cela dit, il est impossible de savoir quels sont réellement les dosages et donc s’ils représentent un potentiel danger.

Source

Articles liés :

Trois enfants sur quatre respirent un air toxique en France

7 conseils pour vous protéger vous et vos enfants de la pollution de l’air

Allergie au pollen chez l’enfant : les 5 choses à savoir

Aires de jeux : les sols amortissants pourraient être toxiques
noté 4.5 - 2 vote[s]