in

Méthode Billings : tout savoir sur cette contraception naturelle

femme culotte toilettes lochies méthode Billings pertes blanches
Crédits : iStock

De plus en plus de femmes font aujourd’hui le choix d’arrêter la pilule et autres hormones qui permettent la contraception, non pas dans l’optique d’avoir des enfants, mais surtout pour se tourner vers des méthodes plus naturelles. Si la pilule est un moyen de contraception très efficace, d’autres techniques qui demandent une grande écoute de son corps peuvent aussi marcher, même si elles ne sont pas infaillibles, comme la méthode Billings. 

Qu’est-ce que la méthode Billings ?

C’est dans les années 70 que cette méthode 100% naturelle a vu le jour. Elle consiste simplement à avoir une parfaite connaissance de son corps et de ses mécanismes, notamment grâce à l’analyse de la glaire cervicale. Il s’agit en fait des sécrétions du col de l’utérus qui changent tout au long du cycle. En effet, la glaire cervicale change d’aspect et de texture au fil du temps et va donc permettre de déterminer quelles sont les périodes d’ovulation afin d’éviter d’avoir des rapports à ces moments-là. Ainsi, avant l’ovulation, c’est-à-dire au moment où la femme est en théorie la moins féconde, la glaire cervicale est très peu abondante, donnant presque une sensation de sécheresse au niveau du col de l’utérus. A contrario, environ deux jours avant et jusqu’à l’ovulation, la glaire cervicale va changer de texture, pour devenir plus abondante, fluide et filandreuse (on la compare même à un blanc d’œuf). Il s’agit donc du moment idéal pour concevoir si c’est ce que vous souhaitez, ou alors de vous protéger ou vous abstenir si vous ne souhaitez pas d’enfant.

contraception pilule préservatif stérilet test grossesse
Crédits : iStock

Une méthode vraiment fiable ?

La méthode Billings demande une grande attention de son corps, mais aussi beaucoup d’assiduité, car il est nécessaire de comparer sa glaire cervicale absolument tous les jours, mais aussi de bien répertorier les résultats afin de pouvoir s’y retrouver facilement. L’OMS a quant à elle reconnue cette méthode comme étant efficace. Seulement, elle n’est pas non plus vraiment fiable, puisque dans la pratique, toutes les femmes n’ont pas les mêmes durées de cycle, ce qui peut porter à confusion. En plus de cela, d’autres facteurs peuvent entraîner un changement de texture de la glaire cervicale, comme le désir sexuel ou encore une infection. Si vous souhaitez donc commencer cette méthode, mieux vaut garder à l’esprit qu’elle est surtout recommandée aux couples qui ne souhaitent pas d’enfant, mais qui pourraient tout de même parfaitement assumer une grossesse surprise !

Sources : MagicMaman, Alternative Santé

Articles liés :

Contraception naturelle : 5 méthodes pour celles qui ne veulent plus de contraception “conventionnelle”

Post-accouchement : quelle contraception choisir ?

Le retrait : une méthode de contraception qui n’en est pas une

Méthode Billings : tout savoir sur cette contraception naturelle
noté 5 - 2 votes