Bandage du bassin après l’accouchement : quel est l’intérêt ?

Crédits : iStock

La grossesse et l’accouchement sont de vrais bouleversements pour le corps d’une femme. Si toutes ne réagissent pas de la même façon face à ces changements majeurs, il est très rare de retrouver un corps parfaitement identique après la naissance d’un enfant. La partie du corps qui est la plus concernée par cela est certainement le bassin. Il doit en effet supporter durant neuf mois le poids du bébé qui se fait de plus en plus important au fil des semaines. En outre, l’accouchement en lui-même est aussi une épreuve, car l’enfant doit alors se frayer un chemin afin de venir au monde. C’est la raison pour laquelle certaines femmes ont recours au bandage de bassin afin de lui permettre de retrouver sa forme initiale. Une pratique ancestrale et pourtant peu connue et répandue aujourd’hui.

Bandage de bassin : quel est l’intérêt ?

Le bandage de bassin est une technique existante depuis de très nombreuses années et qui est encore très en vogue en Amérique latine, en Afrique ou au Japon. Elle consiste simplement à entourer le bassin d’un grand foulard bien serré afin d’aider le bassin à retrouver sa taille initiale. Une grande majorité de femmes a en effet tendance à sentir une différence au niveau de cette partie du corps après la naissance d’un enfant. Le bassin est ainsi souvent plus large et risque de ne jamais retrouver sa forme si rien n’est fait à temps.

Le bassin est en effet constitué de plusieurs articulations mobiles et de ligaments qui sont donc facilement malléables. Si tout cet ensemble peut facilement bouger durant l’accouchement, il est également possible d’agir dessus afin de provoquer l’effet inverse.

Si certaines femmes ne sentent absolument pas que leur bassin a changé de position, d’autres au contraire en souffrent réellement. Il s’agit particulièrement de celles qui accouchent sur le dos et qui peuvent ainsi mettre à contribution tout le bas de leur corps pour expulser leur bébé. Le bassin a alors besoin d’être resserré afin de faire passer les douleurs qui peuvent être relativement violentes.

Se bander le bassin : la marche à suivre

Pour que le bandage du bassin soit réellement efficace, il est conseillé de le faire dès les premiers jours qui suivent l’accouchement. Dans de nombreuses cultures, les femmes ont droit à plusieurs semaines de repos durant lesquelles elles ne doivent même pas se lever. Ce temps va ainsi permettre au corps de se remettre de cette épreuve qui est loin d’être anodine.

Certains médecins conseillent ainsi de le faire avant même de mettre un pied à terre et de rester allongée durant quelques jours le temps que les douleurs passent. Cependant, il y a encore peu d’établissements médicaux qui pratiquent le bandage. Il est en effet nécessaire d’être bien formé à cela pour le faire, car la pose du foulard demande une certaine technique. Généralement, il est nécessaire que deux personnes soient présentes pour réaliser un bandage du bassin afin qu’il soit réellement efficace. Il s’agit d’un véritable savoir-faire qu’il ne faut pas minimiser pour obtenir de véritables résultats. N’hésitez pas à demander à votre sage-femme si elle est habilitée à faire cela.

Articles liés :

Post-accouchement : les 6 changements surprenants de votre corps

Tranchées : tout savoir sur ces douleurs post-accouchement

Post-accouchement : est-ce normal que l’odeur du vagin change ?