Boules de geisha : les meilleures alliées pour la rééducation du périnée

Crédits : iStock

Dans les semaines qui suivent un accouchement, il est indispensable pour les femmes d’entamer une rééducation du périnée afin de tonifier à nouveau ce muscle essentiel dans la vie de tous les jours. Plusieurs méthodes sont possibles, même si traditionnellement cela se fait avec l’aide d’une sage-femme. Seulement, il existe une méthode encore méconnue, mais qui pourtant semble prouver son efficacité : les boules de geisha.

Boules de geisha : pas nécessairement un objet de plaisir

Les boules de geisha ont la réputation d’être utilisées par les femmes au même titre qu’un sex-toy, c’est-à-dire pour satisfaire leur plaisir sexuel personnel. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, lorsqu’elles sont proposées dans un tout autre but, les femmes concernées ont du mal à le croire. Pourtant, il est bien vrai que les boules de geisha peuvent être très utiles au moment de la rééducation du périnée, après l’accouchement.

Elles se présentent généralement sous la forme de deux petites boules, dont la taille et la forme peuvent varier en fonction des modèles, reliées par une petite ficelle. Elles s’introduisent tout simplement dans le vagin, pour son plaisir personnel, mais aussi pour un aspect bien plus pratique, comme la rééducation du périnée.

Rééduquer son périnée grâce aux boules de geisha

Pour rendre ce petit objet très utile, il faut bien évidemment là aussi l’introduire dans le vagin. Le but de la manœuvre sera en fait de tenter de retenir les boules afin qu’elles ne tombent pas, et c’est ici qu’interviennent les muscles du périnée. Il est essentiel que l’exercice se fasse pendant que la femme est en mouvement. En effet, insérer les boules de geisha pour ensuite aller dormir n’a aucun intérêt, puisque tout le but est justement de les retenir pour qu’elles restent dans le vagin. Pour qu’elles soient efficaces, il est conseillé de les porter environ 30 minutes, deux fois par semaine. Petit à petit, le périnée va retrouver son tonus grâce à cette méthode simple qui permet de faire autre chose en même temps.

Demander conseil à un professionnel

Bien entendu, et comme toute méthode qui vise à une rééducation, il est essentiel de demander l’avis à un professionnel avant de commencer une rééducation du périnée grâce aux boules de geisha. En effet, même si en théorie toutes les femmes peuvent utiliser des boules de geisha, il est important d’établir au préalable un bilan périnéal avec un kinésithérapeute ou une sage-femme. C’est ensuite en fonction de ce bilan que le professionnel de santé pourra vous accompagner dans cette rééducation. Il reste cependant encore un problème avec cette méthode : peu de professionnels sont à ce jour formés à ce genre de rééducation, alors que l’encadrement est très important.

Malgré ce bémol, on retrouve tout de même une bonne nouvelle : la rééducation du périnée est prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie, qu’importe la méthode.