Brésil : un bébé de cinq mois survit au coronavirus

Crédits : iStock

Le coronavirus fait aujourd’hui encore de nombreuses victimes partout dans le monde. Malheureusement, personne n’est épargné par cette maladie qui concerne encore tout le monde, peu importe l’âge, la classe sociale ou le pays de naissance. Même si les cas sont rares dans cette catégorie de population, les bébés aussi peuvent être concernés par le coronavirus. Fort heureusement, il y a également de belles histoires de guérison, comme celle de ce bébé de cinq mois au Brésil qui a survécu à la maladie.

32 jours dans le coma

Le coronavirus inquiète la Terre entière depuis plusieurs mois maintenant. Même si les personnes les plus fragiles ont plus de risques de développer des formes graves de la maladie, tout le monde est concerné, même les plus jeunes. Au Brésil, à l’hôpital Pro-Cardiaco à Rio de Janeiro, un petit garçon nommé Dom Andrade et âgé de cinq mois a malheureusement été testé positif au Covid-19. Un coup dur pour ses parents qui avaient eux-mêmes pris l’initiative de le faire consulter après avoir constaté qu’il présentait des difficultés à respirer. Un premier diagnostic d’infection bactérienne avait initialement été posé. Seulement, malgré le traitement, le petit garçon ne guérissait pas et son état de santé commençait même à s’empirer. Les parents ont donc fait le choix de consulter un deuxième médecin qui a fait passer le test du Covid-19, qui s’est finalement révélé positif.

Très vite, le petit garçon a été pris en charge dans un hôpital où il a été plongé dans un coma artificiel pour une durée de 32 jours. Une situation qui a forcément été extrêmement angoissante pour ses parents qui étaient persuadés de ne jamais pouvoir le ramener à la maison.

Un petit miracle

Après 54 jours d’hospitalisation, le petit Dom est finalement sorti d’affaire. Une guérison presque inespérée après des symptômes aussi virulents, ce qui est d’autant plus impressionnant chez un enfant d’un si jeune âge. Si ses parents sont aujourd’hui extrêmement fiers et soulagés, ce ne sont pas les seuls. Les médecins qui se sont occupés de lui ont également été bluffés par le comportement exemplaire du petit garçon qui a su vaincre le virus après un long combat. Après toutes ces péripéties, les médecins sont formels : Dom ne gardera aucune séquelle de ce douloureux épisode. Une bonne nouvelle qui laisse espérer que toute la petite famille pourra maintenant passer à autre chose et oublier cette période tragique.