Césarienne programmée : pour quelles raisons y avoir recours ?

Crédits : iStock

L’accouchement ne se déroule pas toujours comme prévu, et dans certains cas, il est nécessaire d’avoir recours à une césarienne pour donner naissance à un enfant. Mais là aussi, il existe différentes situations : on retrouve notamment la césarienne en urgence, qui consiste à agir rapidement pour sauver la vie de l’enfant ou de la maman, et la césarienne programmée, qui a lieu pour des raisons de santé, mais qui ne présente pour autant aucune urgence. Dans ce cas-là, pourquoi certaines femmes y ont-elles alors recours ?

Un problème médical

Une césarienne programmée peut avoir lieu si la future maman a des problèmes d’ordre médicaux qui peuvent très bien dater d’avant la grossesse ou qui se sont développés au cours des neuf derniers mois. Si par exemple elle est atteinte du sida, une césarienne sera tout de suite programmée. Dans le même cas, si elle souffre d’un herpès génital durant le neuvième mois de grossesse, la césarienne sera alors la seule solution pour mettre au monde l’enfant dans les meilleures conditions possible.

Enfin, les médecins peuvent décider de programmer un accouchement s’ils constatent un placenta prævia. Cela signifie simplement que le placenta est venu se placer tout près du col de l’utérus et bloque donc le passage du bébé qui ne pourra évidemment pas sortir naturellement.

En cas de précédents accouchements par césarienne

Si auparavant, une femme qui avait déjà accouché par césarienne ne connaissait plus que ce genre d’accouchement pour ses autres enfants, ce n’est heureusement plus le cas aujourd’hui. En effet, dans certains cas, il est tout à fait possible d’accoucher par voie basse à la suite d’une césarienne, selon les raisons qui ont poussé les médecins à opter pour cette intervention la première fois. Ainsi, si vous avez donné la vie à votre enfant par césarienne parce que votre utérus était mal formé, il n’y a pas vraiment de chance pour que cela s’arrange avec le temps. Il y a donc une grande probabilité pour que vos prochains accouchements se déroulent de la même façon.

césarienne naissance bébé médecin hôpital
Crédits : iStock

Cependant, la première césarienne que vous avez subie peut résulter d’un événement propre à votre première grossesse, ce qui ne va peut-être pas se reproduire pour vos autres accouchements. Vous devez donc avoir une discussion avec votre obstétricien afin de savoir s’il est possible d’accoucher par voie basse. Il fera avec vous le point pour vérifier que cette option ne présente aucun danger pour vous ou votre enfant.

Un bébé qui se présente par le siège

Parfois, la césarienne peut être programmée à cause d’une mauvaise position du bébé. Comme vous le savez, le bébé est censé se retourner durant la grossesse afin de se présenter la tête la première au moment de l’accouchement. Seulement, certains petits sont déjà capricieux et se présentent donc par le siège. Il existe deux types de sièges : le complet, qui signifie que le bébé  est assis en tailleur, les pieds en premiers, et le décomplété, lorsque les pieds se trouvent à la hauteur du visage. Dans le premier cas, l’accouchement par voie basse est compliqué, mais pas forcément exclu. Pour cela, vous allez devoir effectuer une radio du bassin pour voir s’il est suffisamment large pour laisser passer votre bébé dans cette position. En dernier recours, et pour tenter de faire en sorte qu’il se présente tout de même la tête la première, vous pouvez subir une VME qui est une version par manœuvres externes effectuée par un médecin sous échographie. Quoi qu’il en soit, il s’agit de votre propre décision et si vous ne vous sentez pas prête à accoucher de la sorte, vous pouvez donc prévoir une césarienne. En effet, l’inconvénient de ces accouchements est qu’ils doivent être très rapides afin d’éviter à l’enfant d’être en détresse. Dans le cas contraire, une césarienne d’urgence pourra alors être envisagée, qui est bien moins confortable et facile à vivre que lorsqu’elle est programmée.

Un bébé trop gros

C’est ce que redoutent de nombreuses femmes : accoucher d’un gros bébé, et donc souffrir au moment de son passage. Vous devez savoir qu’aujourd’hui, grâce à l’échographie, il est possible de prévoir la taille et le poids de l’enfant à naître. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’une science exacte et il y a une certaine marge d’erreur dans ces estimations. Quoi qu’il en soit, si votre médecin constate à ce moment précis que votre bébé est très gros (4,5 kilos ou plus) et que votre bassin n’est pas suffisamment large, il peut alors programmer une césarienne. Cependant,  si votre bassin le permet, il peut prendre la décision de vous faire accoucher par voie basse en déclenchant l’accouchement 2 à 3 semaines avant le terme.

Une grossesse multiple

La césarienne est encore souvent envisagée lorsqu’il y a plusieurs enfants qui viennent au monde en même temps, surtout si le premier bébé se présente en siège. Mais elle n’est plus systématique s’il s’agit de jumeaux et qu’ils sont tous les deux bien positionnés. Cependant, si vous attendez des triplés ou plus, vous accoucherez forcément par césarienne.

Source

Articles liés :

Césarienne : 6 conseils pour bien récupérer

Césarienne : 4 astuces pour bien s’y préparer

Accouchement par césarienne : avantages et risques

Césarienne programmée : pour quelles raisons y avoir recours ?
noté 5 - 2 votes