Contraception : tout savoir sur l’anneau vaginal

Crédits : iStock

Si pendant longtemps, la pilule a été le contraceptif le plus utilisé dans le monde, sa cote de popularité est en train de chuter. Les femmes ont en effet de plus en plus tendance à se tourner vers des moyens de contraception plus « naturels » ou moins contraignants. On retrouve notamment l’anneau vaginal qui utilise également des hormones, mais qui peut être plus pratique pour certaines femmes.

Comment fonctionne l’anneau vaginal ?

L’anneau vaginal est un moyen de contraception encore méconnu en France : seul 1 % des femmes l’utilisent régulièrement. Pourtant, il pourrait convenir à beaucoup d’entre elles qui ne sont simplement pas informées à son sujet. Il s’agit d’un anneau en plastique flexible qui contient deux hormones : l’œstrogène et le progestatif. Ce sont les mêmes que dans la pilule contraceptive.

L’anneau vaginal fonctionne d’ailleurs de la même façon que la pilule, à la différence près qu’il faut l’insérer profondément dans le vagin. Une fois à l’intérieur, la chaleur du corps va permettre de dégager les hormones qu’il contient. Il va alors bloquer l’ovulation et la nidation.

Les avantages de l’anneau vaginal

Le grand avantage de l’anneau vaginal est qu’il est efficace durant trois semaines. Comme pour une pilule combinée, l’anneau ne doit pas être utilisé au moment des règles. Il faut donc le retirer après ces trois semaines. Lors de la quatrième, des règles artificielles vont apparaître et il sera possible de remettre un autre anneau à la fin de cette semaine. Il s’agit ainsi d’un moyen de contraception qui peut être très pratique pour les femmes qui ont tendance à oublier de prendre leur pilule quotidiennement.

contraception pilule préservatif stérilet test grossesse
Crédits : iStock

Les inconvénients de l’anneau vaginal

Comme il contient les mêmes hormones qu’une pilule combinée, l’anneau vaginal peut provoquer les mêmes effets secondaires (nausées, prise de poids, saignements, gonflements douloureux des seins, etc.)

Malheureusement, l’anneau vaginal n’est pas remboursé. Il peut donc représenter un certain coût sur le long terme.

Enfin, s’il est mal installé, il est possible de le sentir. Il peut alors devenir gênant lors des rapports sexuels.

Conseils d’utilisation

L’anneau vaginal est une contraception très sûre (99,71 % d’efficacité) à la condition qu’il soit bien utilisé. En effet, certaines femmes ont tendance à mal l’installer et il devient alors inutilisable.

Il est également essentiel de bien s’assurer qu’il reste en place au cours des trois semaines d’utilisation nécessaires pour qu’il soit efficace. Ce dernier peut en effet être expulsé, notamment à la suite d’un rapport sexuel. Il faut dans ce cas-là le remettre immédiatement pour garantir ses effets. Seulement, s’il a été expulsé plus de trois heures, il faut alors prendre les mêmes précautions que lors d’un oubli de pilule (utilisation de préservatifs ou de la pilule du lendemain).

Articles liés :

5 méthodes pour celles qui ne veulent plus de contraception

Stérilet en cuivre : tout savoir sur cette contraception

Post-accouchement : quelle contraception choisir ?