Deuxième enfant : les 5 questions à vous poser avant de vous lancer

Crédits : iStock

Certaines personnes se voient depuis longtemps entourées de plusieurs enfants, parfois même avant d’avoir trouvé la personne idéale pour fonder une famille. D’autres au contraire peuvent avoir du mal à se projeter dans une vie de famille, jusqu’au moment où la question d’avoir un premier enfant se pose. Une fois que ce premier enfant est arrivé, il est donc parfaitement normal de penser au deuxième. Seulement, avant de se lancer dans cette nouvelle aventure, vous devez vous poser les bonnes questions afin de savoir si vous en avez réellement envie et si vous êtes tous les deux prêts.

1) Votre âge

Bien évidemment, la première question qui se pose est celle de votre âge à tous les deux. Il s’agit en effet d’un critère à prendre en compte avant de vous lancer afin de savoir si vous vous sentez vraiment prêt pour cette nouvelle aventure. En effet, une deuxième grossesse signifie pour une femme une nouvelle « épreuve » pour le corps, et pour le couple encore plus de fatigue. Seulement, plus l’âge avance et plus il devient difficile d’assumer tout cela.

2) L’écart avec l’aîné

Lorsque vous prenez cette décision d’avoir un deuxième enfant, vous devez également penser à votre équilibre familial. Est-ce en effet vraiment le bon moment pour lui aussi de devenir un grand frère ou une grande sœur ? Même si vous ne faites pas des enfants pour votre aîné, vous pouvez tout de même vous demander si lui-même se sent prêt à endosser ce nouveau rôle, ou encore si l’écart d’âge est selon vous le bon.

jeunes parents bébé dormir cododo
Crédits : Smpratt90 / Pixabay

3) Du temps à partager

Bien évidemment, avoir un deuxième enfant va vous demander de consacrer plus de temps à ce nouveau membre de la famille, et donc moins à votre aîné, qui risque de se sentir un peu seul. Vous devez donc avoir pleinement conscience du fait que la relation avec votre aîné va changer et être prêt à l’assumer.

4) Se replonger dans les couches

Pour certains parents, il est difficile de se faire à l’idée qu’il va un jour falloir se replonger dans les biberons et les couches, alors qu’ils viennent tout juste d’en finir avec tout cela. Vous devez donc vous demander si vous avez toujours la patience et la volonté de faire face de nouveau aux besoins d’un nourrisson, qui demande bien évidemment toute votre attention durant plusieurs mois.

5) Savoir lâcher la pression

Avoir un deuxième enfant, c’est aussi se sentir capable de relâcher un peu la pression. En effet, il est prouvé que les parents n’élèvent pas vraiment leurs enfants de la même façon et qu’ils ont tendance à être bien moins stressés avec le deuxième qu’avec le premier, ce qui est parfaitement normal du fait de l’expérience acquise. Seulement, tout le monde n’est pas nécessairement prêt à se permettre un peu plus de laxisme, et cette idée peut d’ailleurs être difficile à accepter. Vous devez donc vous demander si vous vous sentez prêts pour ce grand saut, qui ne ressemblera en rien au premier.

Sources : MagicMaman, Je suis papa, Picou bulle

Articles liés :

Deuxième enfant : la peur de ne pas l’aimer autant que le premier

Les 5 vrais changements entre un premier et un deuxième enfant

Deuxième grossesse : les erreurs à éviter !