Discuter régulièrement avec ses enfants permettrait de stimuler leur intelligence

Les parents ont bien souvent tendance à s’émerveiller constamment devant le développement de leurs enfants. Cela est d’autant plus vrai lorsque ces derniers commencent à parler suffisamment bien pour formuler des phrases. Il s’agit alors du début de longues conversations entre parents et enfants. Des dialogues qui peuvent parfois sembler lunaires tant l’imagination des enfants est sans borne. Toutefois, ils peuvent aussi être très utiles pour le développement des petits, particulièrement pour la stimulation de leur intelligence.

L’importance du dialogue dans la famille

Dès le plus jeune âge des enfants, il est important de leur parler régulièrement. Les bébés ne comprennent pas les mots, mais peuvent tout de même ressentir les émotions dans la voix et son intonation. C’est d’ailleurs pour cette raison que les professionnels de la petite enfance recommandent vivement aux parents de communiquer le plus régulièrement possible avec leur enfant, et ce, dès la grossesse. Les enfants ont en effet besoin d’explications pour tout afin de se sentir rassurés. C’est aussi une façon de les considérer et de leur montrer qu’ils sont traités à l’égal des adultes. Un aspect particulièrement important pour eux, car ils peuvent avoir besoin de se sentir légitimes aux yeux de leurs parents.

Parler pour stimuler l’intelligence

Discuter régulièrement avec ses enfants, c’est aussi leur permettre d’améliorer leurs compétences. C’est en effet de cette façon qu’ils se sentiront de plus en plus à l’aise à l’oral et qu’ils pourront également améliorer progressivement leur vocabulaire. D’ailleurs, une récente étude affirme que parler régulièrement à son enfant permettrait de stimuler son intelligence.

En effet, en 2018, une étude menée par les universités de Pennsylvanie et de Harvard montre que ces conversations dans le cadre familial seraient réellement utiles pour l’enfant. Il semblerait effectivement qu’entre 4 et 6 ans, le cerveau d’un enfant se développerait mieux lorsqu’il est stimulé par la parole.

Cela dit, les parents pourraient alors penser que le simple fait de parler régulièrement à un enfant suffit alors que ce n’est pas le cas. Les chercheurs expliquent qu’il est nécessaire que le petit soit réellement actif dans la conversation. Il ne lui suffit donc pas d’écouter ses parents pour bénéficier de ces effets positifs, mais plutôt de participer pleinement à une conversation.

En tant que parent, vous devez donc lui poser des questions régulièrement et l’interroger le plus possible afin de lui permettre de s’exprimer. Bien évidemment, il ne s’agit pas de le forcer à parler s’il n’en a pas l’envie, mais plutôt de l’encourager le plus souvent possible afin de lui permettre de se sentir plus à l’aise à l’oral.

Source

Articles liés :

Pourquoi les enfants ne racontent-ils pas leur journée d’école ?

Comment apprendre à son enfant à parler plusieurs langues ?

Pleurer devant ses enfants serait bon pour leur développement