in ,

Un bébé sur trois aurait une existence numérique avant même sa naissance

Crédits : iStock

Les réseaux sociaux font aujourd’hui partie intégrante de nos vies. S’il faut bien avouer que cet univers numérique possède de nombreux avantages, il peut aussi rapidement devenir effrayant. Une récente enquête vient d’ailleurs confirmer cela en affirmant qu’environ un bébé sur trois serait visible sur Internet avant même sa venue au monde. Une preuve de plus de la surnumérisation de notre société dont les premières victimes sont malheureusement les enfants.

L’omniprésence d’Internet dans nos vies

Qui peut aujourd’hui affirmer n’avoir jamais eu accès à Internet ? Pire, qui est capable de dire qu’il ne s’en sert pas au moins une fois par jour ? Difficile en effet de ne pas être confronté à l’univers numérique au XXIe siècle. D’après une étude menée par la Faireparterie et l’Institut GECE sur 1011 parents, 92 % déclarent utiliser Internet tous les jours. Un chiffre qui n’est donc pas vraiment étonnant. Seulement, la présence de leurs enfants sur les réseaux sociaux l’est un peu plus, puisque parmi les sondés, 81 % ont annoncé une grossesse grâce à ce moyen et 36 % ont déjà utilisé une photo de leur enfant en guise de photo de profil.

Une empreinte numérique déjà très importante

Cette même étude démontre ainsi que près de 80 % des enfants ont, dès 8 ans, une empreinte numérique. Ce terme signifie simplement que les enfants ont déjà une présence importance sur les différents réseaux sociaux, comme une carte d’identité d’Internet. Parmi eux, 30 % sont présents sur Internet avant même leur naissance. Des chiffres qui peuvent être relativement préoccupants lorsqu’on sait qu’Internet n’oublie rien. La question du droit à l’image se pose également, pour la simple et bonne raison que dans la grande majorité des cas ces enfants n’ont absolument pas donné leur accord pour apparaître aussi régulièrement sur les réseaux sociaux.

Il est aussi important de rappeler qu’Internet est un outil de marketing aujourd’hui qui permet aux grandes marques de mieux cibler leur clientèle. Grâce aux différents algorithmes, vos enfants deviennent donc de potentiels consommateurs parfois même avant de venir au monde.

Pourquoi ce besoin d’exposer ses enfants ?

Les parents d’aujourd’hui ont généralement grandi en même temps que les écrans devenaient des éléments incontournables. Ils ont donc eu pour habitude de s’exposer eux-mêmes sur les réseaux sociaux et ne voient souvent pas le mal à faire de même avec leurs enfants.

Les réseaux sociaux peuvent aussi être des sources importantes d’informations et de conseils au sujet de la grossesse et de l’éducation des enfants. Ils permettent en effet de mettre en lien des personnes afin d’échanger autour de ces thèmes, ce qui encourage donc beaucoup de parents à partager ce qu’ils ont de plus précieux : leurs enfants. Pour autant, il est peut-être important de prendre parfois un peu de distance par rapport à cela, principalement pour préserver la vie privée de votre enfant qui pourrait très bien vous en vouloir plus tard de cette surexposition.

Sources : Parents, Femmes d’aujourd’hui mamans

Articles liés :

Exposer ou non le visage de ses enfants sur les réseaux sociaux

Enfants youtubeurs : quelles sont les limites ?

Grossesse et ondes : y a-t-il des risques ?

Un bébé sur trois aurait une existence numérique avant même sa naissance
noté 5 - 1 vote