Enfant gaucher : comment l’aider au quotidien ?

Crédits : iStock

Il y a encore quelques années, être gaucher était extrêmement mal vu. Les enfants devaient en effet à tout prix écrire de la main droite au risque d’être complètement marginalisés à l’école et même parfois punis. Les enseignants faisaient en effet tout pour forcer les petits à utiliser leur main droite afin qu’elle devienne la dominante. Si aujourd’hui ils peuvent choisir librement de quelle main ils souhaitent écrire, les gauchers peuvent encore faire face à de nombreuses difficultés. Le monde étant effectivement adapté aux droitiers, difficile donc de se développer dans de telles conditions.

Un monde de droitiers

Aujourd’hui encore, la société est adaptée pour les droitiers. S’il s’agit de petits détails pour certains, les gauchers peuvent pourtant avoir beaucoup de difficultés à trouver leurs marques dans ce monde qui ne les prend pas vraiment en compte. Les adultes ont tendance à le vivre plutôt bien, surtout par habitude. Mais tout cela peut être très compliqué pour un enfant qui découvre tout juste que sa main gauche est la dominante pour lui.

On considère souvent les enfants gauchers comme des petits qui seraient plus enclins à développer des troubles de l’apprentissage. Une idée reçue qui est en fait le reflet d’une stigmatisation des gauchers. Ces derniers peuvent en effet souffrir de quelques retards tout simplement parce que les établissements scolaires ne s’adaptent pas à eux. Tout l’environnement des enfants est pensé pour des droitiers, ce qui peut justement exclure les petits gauchers.

Comment aider un gaucher ?

Plusieurs études ont prouvé que les enfants “choisissent” leur main dominante dès leur plus jeune âge. En effet, dès sa première année, un bébé va montrer des préférences et des facilités à se servir d’une de ses mains. Il suffit de l’observer agripper des objets et de voir quelle est la main qu’il utilise le plus souvent pour jouer.

Les parents doivent donc se montrer très attentifs avec un enfant gaucher pour lui permettre de suivre tous les enseignements et de s’en sortir aussi bien qu’un droitier. Comme la société n’est pas adaptée à cette “particularité“, l’enfant va devoir apprendre dès son plus jeune âge quelques astuces pour s’en sortir aussi bien que les autres.

Cela commence donc par la position que l’enfant doit adopter. Il va en effet devoir prendre l’habitude de placer sa feuille de la bonne façon pour écrire sans pour autant mettre de l’encre partout. Il en va de même pour tenir son stylo. La plupart des stylos sont en effet conçus pour des droitiers. Lorsqu’il s’agit d’un modèle à recopier, prenez le réflexe de l’installer à sa droite afin qu’il puisse le voir sans pour autant avoir à trop pencher sa tête.

Aider un enfant gaucher passe également par le matériel qu’il va utiliser à l’école. Certains stylos sont adaptés, mieux vaut donc lui en fournir afin qu’il ne prenne pas trop de retard dans l’apprentissage de l’écriture. Plusieurs autres fournitures sont aujourd’hui créées uniquement pour ces enfants, comme des taille-crayons, des ciseaux à lames inversées ou bien des règles où le 0 est placé à droite. Vous devez aussi éviter le plus possible de lui acheter des cahiers à spirales qui peuvent être très pénibles pour un gaucher.

Sources : MagicMaman, Apprendre à éduquer, Idkids

Articles liés :

École : 5 conseils pour bien choisir son cartable pour une rentrée en primaire

Pourquoi les enfants ne racontent-ils pas leur journée d’école ?

L’uniforme à l’école : bonne ou mauvaise idée ?