in ,

Une femme de 50 ans a donné naissance à l’enfant de son fils et de sa belle-fille

Crédits : iStock
Une femme de 50 ans a donné naissance à l’enfant de son fils et de sa belle-fille
Notez cet article

Les progrès de la médecine sont vraiment étonnants et ont notamment permis à des couples ne pouvant pas concevoir naturellement d’avoir tout de même un enfant de leur union. C’est notamment le cas de Kayla Jones et de son conjoint Cody qui sont aujourd’hui les heureux parents d’un petit garçon qui a été porté par sa propre grand-mère.

Impossibilité de porter son enfant

Kayla Jones n’avait que 17 ans lorsqu’elle a appris, lors de sa première visite chez le gynécologue, que jamais elle ne pourrait concevoir naturellement son enfant du fait d’une tumeur bénigne qui grossissait dans son utérus. Elle a en effet dû subir à la suite de cela une hystérectomie, qui est une ablation de l’utérus, la privant ainsi pour toujours de la possibilité de donner naissance elle-même à ses enfants. Cependant, malgré cette opération, la jeune femme a tout de même pu conserver ses ovaires, ce qui signifie qu’elle peut toujours avoir des enfants biologiquement, mais qu’il est impossible pour elle de les mettre au monde.

En 2012, la jeune femme s’est mariée avec Cody Jones, avec qui elle était en couple depuis le lycée. Rapidement s’est posée la question des enfants, puisque malgré l’opération de Kayla, le couple souhaitait quand même en avoir. Après avoir longuement songé à l’adoption, le jeune couple a tout de même souhaité trouver une mère porteuse afin d’avoir un enfant biologique. Mais à la suite de nombreuses recherches, Kayla et Cody ne sont pas parvenus à trouver la personne idéale à leurs yeux. Mais c’était sans compter sur la mère de Cody, Patty, qui leur a fait la plus belle des propositions : porter leur enfant.

La grand-mère donne naissance à son petit-fils

Lorsque le couple et la mère de Cody se sont mis d’accord pour que cette dernière porte leur enfant, la femme était alors âgée de 50 ans et en pleine ménopause. Elle a donc rapidement pris rendez-vous chez le médecin afin de passer tous les examens nécessaires pour s’assurer qu’elle était toujours capable de porter un enfant, ce qui fut le cas, à condition qu’elle reçoive des injections d’hormones durant le premier trimestre de grossesse.

Toute la famille s’est donc lancée dans un processus de fécondation in vitro, avec un premier échec difficile à digérer pour tout le monde. Mais il en fallait plus pour les arrêter, et finalement, le deuxième essai a été le bon.

Pour Kayla, le fait que ce soit sa belle-mère qui porte son enfant était une réelle chance, puisqu’au- delà du fait qu’il s’agissait d’une personne de confiance, la proximité avec elle était un réel atout : « L’un des avantages que ce soit quelqu’un proche de vous qui porte l’enfant, c’est que je pouvais aller la voir presque tous les jours si je voulais parler à Kross ou sentir ses coups de pied, et je me suis sentie vraiment impliquée ». Finalement, le 30 décembre 2017, Patty a donné naissance à Kross par césarienne, et semble très fière du jeune couple qui est aujourd’hui officiellement parents.

Sources : MagicMaman, Parole de Maman, Top Santé