in

Fratrie : l’aîné doit-il garder ses frères et sœurs ?

Crédits : iStock
Fratrie : l’aîné doit-il garder ses frères et sœurs ?
noté 5 - 1 vote

Lorsque les enfants commencent à grandir et à gagner en autonomie, les parents sont souvent tentés de s’absenter quelques minutes pour faire une petite course, en s’assurant bien évidemment que l’aîné est capable de réagir rapidement en cas de problème. Puis, au fil du temps, si la confiance est au rendez-vous, les sorties vont devenir de plus en plus récurrentes et longues. Seulement, est-ce réellement une bonne idée de laisser l’aîné de la fratrie garder les autres enfants quand les parents sont absents ?

Des signes annonciateurs

Pour qu’un enfant puisse garder ses frères et sœurs, il faut d’abord qu’il y ait un certain écart d’âge entre l’aîné et les autres. En effet, si vous constatez que votre aîné joue encore régulièrement avec ses frères et sœurs, ce n’est peut-être pas encore le bon moment pour lui laisser une telle responsabilité. Vous devez également vous assurer que votre aîné est suffisamment attentif aux besoins de la fratrie. Il doit donc être capable de prévenir une autre personne si besoin, mais également d’avoir les gestes utiles en cas d’accident. Vous pourrez juger s’il en est vraiment capable dans le quotidien en observant ses réactions face à certaines situations semblables.

Une question d’âge ?

Il est évident qu’il ne faut pas donner une telle responsabilité à un enfant trop jeune qui manque de maturité. L’âge a donc son importance lorsqu’il est question de laisser les enfants à garder. Vous n’allez donc certainement pas laisser vos enfants seuls s’ils n’ont que 3 ans, et encore moins leur laisser la responsabilité de garder leurs frères et sœurs. Cependant, cela ne vous empêche pas de leur confier déjà quelques petites responsabilités dès leur plus jeune âge, afin de déjà les responsabiliser.

  • Vous pouvez donc dès leur plus jeune âge leur donner l’habitude de faire quelques tâches à la maison, comme mettre la table et la débarrasser
  • Aux alentours de 7 ans, vous pouvez leur apprendre les premières règles de sécurité de la maison, mais aussi leur montrer les gestes à adopter en cas de problème.
  • Au fil du temps, les tâches vont devenir de plus en plus responsabilisantes et votre enfant va également gagner en maturité

Une aide pour la garde oui, mais pas un parent

Il est tout de même important de ne pas embrouiller l’esprit de l’enfant en lui donnant une place qui n’est pas la sienne. En votre présence, votre aîné doit comprendre qu’il n’a absolument aucune autorité sur ses frères et sœurs, et qu’il est, au contraire, au même niveau qu’eux. C’est la raison pour laquelle il est important que vous fassiez vous-même attention à ne pas brouiller les rôles en lui donnant trop de responsabilités vis-à-vis de la fratrie.

Vous devez également faire attention de ne pas trop profiter de lui pour sortir tous les week-ends. Ces gardes doivent rester très occasionnelles pour justement éviter cette confusion des rôles.

Enfin, vous devez bien comprendre qu’il s’agit avant tout d’un service qu’il vous rend. Vous pouvez donc le remercier de temps en temps avec une gratification financière, un petit cadeau ou la récompense de votre choix. Et même s’il y a une gratification, vous devez toujours vous assurer que votre enfant est d’accord pour garder ses frères et sœurs. Attention cependant à rester raisonnable : si vous vous absentez seulement dix minutes pour quelques courses, il n’est pas nécessaire de le remercier avec de l’argent.

Sources : MagicMaman, Ooreka

Articles liés :

Les 6 points positifs à ce qu’un enfant grandisse

Éducation positive : les 5 points à respecter

Vos 8 meilleures astuces pour que vos enfants rangent leur chambre