in

Les idées reçues pour qu’un enfant soit heureux

Crédits : Pixabay - elijahssong

Tous les parents sont toute leur vie en quête d’une seule et même chose : le bonheur de leur(s) enfant(s). Seulement, le bonheur ne se décide pas et ne s’impose pas non plus. Certaines idées reçues à propos du bonheur des enfants ont encore la côte, mais s’avèrent en fait toutes fausses. En voici quelques-unes :

Un enfant heureux est toujours joyeux

Les enfants sont comme les adultes et passent par tout un éventail d’émotions. Ils sont heureux parfois, mais peuvent aussi être tristes, en colère ou stressés. Il est parfaitement impossible pour un enfant (comme pour un adulte d’ailleurs) d’être toujours joyeux, et ce, même si les parents font tout leur possible pour qu’il soit le plus heureux possible. Il est important que l’enfant connaisse aussi des phases plus frustrantes dans sa vie afin qu’il vive dans la réalité et non pas dans un monde parfaitement imaginaire et utopique. Le rôle des parents est de faire en sorte que les moments joyeux soient plus nombreux que les moments tristes. En moyenne, il faut à un enfant trois émotions positives pour une émotion négative. Il doit découvrir que les émotions négatives ne sont pas synonymes d’échec et qu’il en a autant besoin que les sentiments positifs. En effet, c’est grâce à cela qu’il se forme une immunité psychologique.

Crédits : Pxhere

Un enfant heureux a beaucoup d’amis

Les enfants qui ont de nombreux amis peuvent en effet sembler très heureux. Seulement, les enfants sont tous différents avec chacun leur propre caractère, leurs propres besoins et leurs propres envies. Certains enfants ont besoin d’avoir beaucoup d’amis et d’autres se sentent tout aussi bien seuls. Il ne faut pas forcer l’enfant à avoir des amis et le fait de ne pas en avoir ne compromettra pas sa vie sociale. Il doit sentir que personne n’empiète sur ses libertés et surtout qu’il est accepté tel qu’il est. Les enfants ont aussi besoin de moments de solitude afin de jouer et de découvrir par eux-mêmes.

Un enfant heureux a tout ce qu’il veut

Même s’il est vrai que le fait d’obtenir quelque chose que l’on souhaite provoque une sensation de bonheur, le fait d’avoir tout ce que l’on souhaite n’est absolument pas le bonheur. Cela reviendrait à satisfaire tous nos désirs et donc de n’avoir aucune notion de frustration. Avoir tout ce que l’on souhaite revient à vouloir par la suite quelque chose d’autre et donc d’être sans cesse dans la quête de quelque chose de meilleur. Finalement, c’est peut-être le meilleur moyen d’être malheureux. Il ne faut donc pas céder au moindre caprice des enfants au risque de les rendre très exigeants. Il faut aussi leur faire comprendre que les adultes n’ont pas non plus tout ce qu’ils désirent et que la vie est faite comme cela.

Crédits : Pixabay — Greyerbaby

Un enfant heureux fait ce qu’il veut

Le bonheur ne passe pas seulement par l’acquisition ou encore par la satisfaction des désirs. Il passe aussi par l’apprentissage et l’amélioration. Un enfant est heureux lorsqu’il fait quelque chose qui lui plaît, mais il le sera également en faisant quelque chose qui lui apportera des connaissances et de la maîtrise. Il devra donc faire face à de nombreux échecs et déceptions, mais sera d’autant plus fier d’y être parvenu à la fin. Et ce sentiment de fierté représente bien plus de bonheur et de satisfaction qu’un simple désir comblé.

Un enfant aimé est nécessairement heureux

Les enfants ont en effet besoin d’amour et d’attention afin de prendre confiance en eux, pour mieux se développer et pour affronter le monde réel. Seulement, il ne faut pas non plus en faire trop. En effet, un enfant qui ne fait face qu’à de l’amour dans son quotidien risque d’être très déstabilisé le jour où il se frottera à quelqu’un qui ne l’apprécie pas. Il doit donc aussi se faire gronder et pas seulement par ses parents. Il a besoin d’être confronté aux autres afin de constater qu’on ne peut pas être aimé de tous, mais aussi que ce n’est pas grave.

Crédits : Pixabay — ambermb

Pour être heureux, l’enfant doit être protégé du stress

Il est vrai qu’il ne faut pas que les enfants soient trop exposés à des situations stressantes, ce qui pourrait entraîner certains traumatismes. Cependant, il est aussi important qu’ils comprennent que parfois, la vie peut être stressante. Il est donc important de les informer des problèmes de la famille ou des tensions avec des mots simples sans rentrer dans les détails sordides non plus. Il faut les préserver, tout en ne leur cachant pas la réalité des choses. Évitez tout de même de les exposer aux informations télévisées par exemple qui peuvent être très traumatisantes pour de jeunes enfants.

Un enfant heureux ne s’ennuie jamais

Souvent, les parents sont effrayés à l’idée que leur enfant puisse s’ennuyer. Ils ne veulent pas le voir tourner en rond ou encore être omniprésent, à la recherche d’une activité. C’est la raison pour laquelle ils ont tendance à combler au maximum son emploi du temps afin qu’il soit sans cesse en activité. Seulement, ce n’est pas une solution. L’ennui favorise l’imagination et donc le développement du cerveau. Les enfants ont donc besoin de s’ennuyer pour être inventifs et créatifs. Il est aussi nécessaire de le laisser choisir quelques fois les activités qu’il souhaite faire et s’il souhaite rester seul dans sa chambre, il faut l’accepter. C’est aussi un moyen pour lui de canaliser son énergie et de se contenter de lui-même pour jouer.

Crédits : Pxhere

Pour qu’un enfant soit heureux, il faut toujours lui dire « je t’aime »

Les enfants ont besoin d’affection et ont aussi besoin de voir et de savoir qu’ils sont aimés, en particulier par leurs parents. Seulement, il ne faut pas non plus être étouffant. Les enfants peuvent très vite ressentir ce trop-plein qui peut leur mettre beaucoup de pression sur les épaules.

Source

Articles liés :

Il serait bon de se disputer devant ses enfants

Les jeunes parents passeraient moins de temps à jouer avec leurs enfants

10 idées de cadeaux originaux pour enfants