Internet : 21% des parents français exposent leurs enfants (sans leur accord)

Crédits : iStock

Aujourd’hui, internet est omniprésent dans nos vies, à tel point qu’il est difficile d’y échapper, ce qui est valable aussi pour nos enfants. En effet, dès leur plus jeune âge, les petits peuvent se retrouver sur les réseaux sociaux, sans jamais avoir donné leur avis. Cette question n’est pas sans provoquer une certaine polémique, notamment à cause du flou juridique qui l’entoure. Pourtant, une récente étude montre que les parents sont très nombreux à exposer le visage de leurs enfants sur internet sans leur accord.

21 % des parents ont déjà montré sur internet leurs enfants

Une récente étude menée par Avast met le doigt sur les comportements des parents vis-à-vis d’internet. Si les réseaux sociaux font partie intégrante du quotidien, il semblerait que les enfants y sont plongés de plus en plus tôt, notamment à cause de leurs parents. En effet, 21 % des Français affirment avoir déjà publié une photo avec le visage de leurs enfants sur internet, sans les flouter et sans leur accord.

Un chiffre qui peut sembler élevé, mais qui s’explique très bien lorsqu’on sait qu’à travers cette même enquête, 15 % des parents affirment qu’il n’y a absolument aucun risque à exposer les petits sur la Toile.

Malheureusement, internet étant un phénomène relativement récent et les réseaux sociaux d’autant plus, il est actuellement difficile de connaître les réelles conséquences de ces actes sur le développement des enfants. Pour autant, de nombreux spécialistes affirment que dans le doute, il est préférable de préserver au mieux les petits des méandres d’internet, surtout s’ils n’ont pas donné leur accord pour y être exposés.

La plupart des parents qui décident d’exposer leurs enfants sur les réseaux sociaux le font par fierté. Leurs enfants représentent la meilleure chose qui soit à leurs yeux, ils veulent donc en faire « profiter » le monde entier. Cependant, lorsqu’une photo est postée, il devient impossible de contrôler sa propagation. Elle peut alors être vue par tout le monde, ce qui pose forcément des questions d’éthique. Évidemment, on retrouve aussi la question du droit à l’image et de la volonté ou non des petits de voir leur image utilisée sans leur accord.

Crédits : iStock

Une législation à la faveur des parents

Exposer ses enfants sur internet peut représenter un vrai risque et fort heureusement, cette même enquête révèle également qu’une majorité de parents en a visiblement conscience. Ainsi, ils sont 54 % à s’inquiéter de l’utilisation de ces photos, notamment par des prédateurs sexuels. Pour 46 % d’entre eux, il y aurait un risque de cyberharcèlement. Enfin, 42 % des parents estiment que le fait de poster des photos des enfants sans leur accord revient à ne pas respecter leur vie privée.

Si les parents peuvent aujourd’hui se permettre de publier des photos de leurs enfants sur les réseaux sociaux sans leur accord, c’est surtout parce que la loi est en leur faveur. En effet, jusqu’aux 18 ans des enfants, ces derniers partagent leur droit à l’image avec leurs parents. Cela laisse donc aux adultes une liberté qui ne laisse aucune place au consentement des petits. Malheureusement, ils peuvent également être très influencés par certaines « stars » des réseaux sociaux. De plus en plus de parents profitent en effet de leur notoriété pour exposer leurs enfants et même gagner de l’argent grâce à cela, notamment par le biais de partenariats. De quoi donner des idées à de jeunes parents qui pourraient « profiter » de l’image de leurs enfants pour de mauvaises raisons.