« Just a baby » : la nouvelle application pour faire des enfants

Crédits : iStock

Aujourd’hui, tout le monde ou presque connaît Tinder, cette célèbre application qui permet de rencontrer des personnes près de chez soi. L’application « Just a baby » a été conçue selon le même modèle, mais n’entretient pas tout à fait le même but. Cette dernière permet en effet de trouver le profil de la personne idéale… pour faire un bébé.

Nouveau concept

Depuis quelques années, les applications de rencontre ne manquent pas et de nouvelles apparaissent chaque jour afin de convenir au plus grand monde. Il est en effet possible de trouver son âme sœur selon son ethnie, sa religion, ses tendances sexuelles ou encore sa catégorie socio-professionnelle. Il est à présent possible d’ajouter à cette liste, pourtant bien loin d’être complète, l’application « Just a baby » qui permet de mettre en relation des personnes désireuses d’avoir des enfants. Les concepteurs de cette toute nouvelle application la décrivent comme « Une nouvelle façon de faire un enfant ». Comme pour Tinder, et de nombreuses autres applis qui ont maintenant copié ce modèle, il suffit de “switcher” les profils qui ne plaisent pas avant de trouver le fameux “match”. Cette application australienne possède un système GPS qui permet donc de rencontrer seulement les personnes autour de soi.

Problèmes éthiques

De nombreuses personnes dénoncent déjà cette application qui poserait notamment des problèmes éthiques. En effet, « Just a baby » n’est pas un site de rencontre comme les autres et ne promet absolument pas à ses utilisateurs de trouver l’amour, mais vraiment de faire un enfant : « “Juste a baby” est un concept qui propose de mettre en relation des gens qui veulent des enfants. Nous pouvons vous aider à trouver un substitut, un partenaire, une co-parentalité, un donneur de sperme ou une donneuse d’ovules ».

En plus de cela, l’application promet à ses utilisateurs de les suivre et les aider dans toutes leurs démarches administratives pour avoir un enfant. Même si l’application semble déjà vivre un petit succès (entre 3000 et 4000 utilisateurs aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne), certaines personnes crient au scandale.

En effet, selon eux, cette nouvelle application serait la porte ouverte à la banalisation du fait d’avoir un enfant, mais aussi à la marchandisation du corps lorsqu’il est question de mère porteuse (la GPA est actuellement toujours interdite en France).

Aujourd’hui, les problèmes de fertilité concernent de nombreux couples, qui peuvent avoir beaucoup de mal à le surmonter. Cette nouvelle application serait-elle la solution ?

Sources : MagicMaman, Vibration, Au Féminin

Articles liés :

Un incubateur qui permettrait d’être enceinte… à distance !

Elle habille sa fille avec les aliments de sa cuisine

VIDÉO : Un bébé déforme complètement le ventre de sa maman avec ses coups