Laisser bébé dormir dans son siège auto : pourquoi est-ce une mauvaise idée ?

Crédits : iStock

Le siège auto est un élément de puériculture presque indispensable pour bon nombre de parents. Il faut dire qu’en ayant une voiture, il est absolument nécessaire de prévoir un siège auto sécuritaire et confortable pour que bébé aussi passe des trajets agréables. D’ailleurs, les enfants ont bien souvent tendance à s’endormir durant ces moments tant la voiture peut bercer. Seulement, selon une récente étude, le fait pour un bébé de dormir dans son siège auto serait très dangereux, notamment à cause de la position qu’ils sont obligés d’adopter à l’intérieur.

Une solution pratique

Quel parent n’a jamais laissé son enfant dormir dans son siège auto ? Une pratique qui semble parfaitement banale, mais qui ne devrait pourtant pas l’être tant elle peut être dangereuse. En effet, aujourd’hui, la plupart des sièges auto font également office de cosy et peuvent donc aussi bien servir dans la voiture qu’à la maison. Les parents ont ainsi tendance à laisser l’enfant dormir à l’intérieur tout en enlevant le siège de la voiture. Ils sont d’ailleurs nombreux à l’utiliser comme une véritable alternative au lit. Un enfant peut ainsi passer beaucoup de temps à l’intérieur sans pour autant être dans une voiture.

Mais dangereuse

Une récente étude publiée dans la revue médicale Pediatrics affirme que ce genre de pratique peut être extrêmement dangereuse pour l’enfant. C’est en étudiant les causes de 11 779 morts de bébés aux États-Unis entre 2004 et 2014 que les chercheurs sont parvenus à cette conclusion. En effet, parmi ces décès, 348 se seraient produits dans des dispositifs d’assise comme le siège auto, la poussette ou le transat, ce qui représente tout de même 3 %.

Parmi ces 3 % de cas d’enfants morts en position assise, 60 % ont eu lieu dans un siège auto. Mais ce n’est pas tout, car les chercheurs ont même constaté que dans 90 % du temps, ces décès ont eu lieu alors que le siège auto n’était pas installé dans une voiture. En moyenne, les enfants concernés n’avaient pas plus de 2 mois. Un constat réellement inquiétant lorsque l’on connaît le grand nombre de parents qui laissent leur petit dormir dans ce genre de dispositifs qui ne permettent pas aux enfants de bien respirer.

Des morts d’asphyxie

Les chercheurs expliquent que les risques peuvent être nombreux lorsque ces objets de puériculture ne sont pas bien utilisés : « Bien que les appareils d’assise soient conçus pour des activités telles que le transport, le repas et le jeu, les parents peuvent, à tort, les utiliser comme alternative au lit ou au berceau. Lorsque ces dispositifs ne sont pas utilisés conformément aux instructions, les nourrissons peuvent tomber d’une surface surélevée sur laquelle le dispositif a été placé, ou se retourner vers une surface molle et s’étouffer. Ils peuvent également être blessés ou tués si les sangles du siège auto ne sont pas attachées correctement ».

Les risques d’asphyxie sont particulièrement inquiétants et ne concernent pas uniquement les sièges auto. Cette même étude pointe également du doigt les transats qui peuvent obliger un enfant à se tenir dans une position qui n’est pas physiologique et donc très gênante. Le bébé est alors complètement recroquevillé sur lui-même et ne peut pas respirer parfaitement.

Si tous ces dispositifs peuvent être très pratiques, il ne faut donc pas les utiliser systématiquement et surtout veiller à toujours rester à proximité.

Sources : Parents, Paroles de mamans, Magicmaman

Articles liés :

Bébé et voiture : les 4 règles de sécurité à respecter

Pourquoi les jeunes mamans doivent éviter de porter le siège-auto ?

Siège-auto : attention de ne pas laisser son enfant avec son blouson