Liban : une femme donne naissance à son fils en pleine explosion

Crédits : iStock

Mardi 4 août 2020, deux terribles explosions frappaient la ville de Beyrouth, la capitale du Liban, la réduisant presque à l’état de ruine. Une catastrophe qui a causé la mort de près de 150 personnes. Malheureusement, les autorités déplorent également plusieurs milliers de blessés ainsi qu’une grande majorité de la population de la ville sans domicile. Seulement, dans tout ce malheur et pendant que cette tragédie avait lieu, une femme allait vivre le plus beau moment de sa vie : celui de donner la vie, au milieu du chaos.

Des images incroyables

Donner la vie alors que la mort est omniprésente tout autour, c’est malheureusement l’expérience qu’a vécue cette jeune maman lors des explosions à Beyrouth. Emmanuelle Khnaisser et son mari Edmond Khnaisser attendaient en effet un petit garçon et n’avaient bien évidemment aucune idée de la tournure qu’allait prendre cette naissance. Ainsi, le 4 août, lorsque la jeune maman était en salle d’accouchement à l’hôpital Saint-Georges à Beyrouth, son mari avait décidé d’immortaliser ce moment incroyable en filmant avec son téléphone portable. Cette vidéo permet justement de constater l’horreur qu’a vécue le peuple libanais ce même jour, au même moment. En effet, sur les premières images, il est possible de voir une scène tout à fait banale d’accouchement : une femme allongée en salle de travail entourée de plusieurs sages-femmes. Seulement, en quelques secondes, tout cela tourne au drame. L’explosion semble souffler les fenêtres de la maternité et le futur papa perd alors totalement le contrôle de la caméra. Lorsqu’il la lève à nouveau, il est possible d’apercevoir une scène de chaos dans un lieu qui est pourtant réservé au bonheur.

La maman et son bébé en bonne santé

Pris de panique, le futur papa a rapidement éteint la caméra pour s’assurer que sa femme se portait bien. Il explique en effet à Franceinfo : « J’avais peur que ma femme soit touchée et que mon fils le soit aussi. En fait, elle était recouverte de verre, j’ai essayé de la sortir de là, j’ai bougé son lit, ensuite j’ai aidé les infirmières et les docteurs à se relever ».

Cependant, malgré le chaos dehors, bébé semblait tout de même bien décidé à venir au monde et l’accouchement a donc dû se poursuivre. Il s’agissant d’un accouchement extrêmement singulier, car les sages-femmes devaient s’éclairer à l’aide des téléphones portables. Le petit Georges est finalement venu au monde, en parfaite santé, dans des conditions complètement insolites. Sa maman aussi se porte bien, malgré le traumatisme de cette naissance effrayante. Le jeune papa a d’ailleurs tenu à remercier les équipes médicales sur place qui ont su garder leur sang-froid et leur professionnalisme alors que le désordre régnait dehors.