Lorsqu’elle est mal utilisée, la coupe menstruelle peut être responsable d’une descente d’organes

Crédits : iStock

Depuis quelques années, les protections intimes «traditionnelles», c’est-à-dire les tampons et les serviettes hygiéniques, sont de plus en plus mises de côté au profit de moyens plus durables. Les enjeux écologiques encouragent en effet de nombreuses personnes à faire une croix sur les objets jetables. La coupe menstruelle peut donc être la bonne alternative pour se protéger durant la période des règles tout en ayant un petit geste pour la planète. Cependant, il est important de bien utiliser la coupe menstruelle pour éviter les accidents, et notamment la descente d’organes.

Comment bien utiliser la coupe menstruelle ?

La coupe menstruelle se présente sous la forme d’une petite coupelle qui doit être insérée dans le vagin et qui permet de recueillir le sang des règles. Il faut donc apprendre à l’insérer de la bonne façon afin d’éviter les fuites. La mise en place de la cup n’est généralement pas l’étape la plus difficile, mais c’est bien souvent pour l’enlever que la situation peut devenir difficile.

La coupe menstruelle peut en effet créer un «effet ventouse». Il ne faut donc surtout pas tirer dessus pour la retirer. Cependant, beaucoup de femmes ont pris l’habitude de pousser sur les muscles du vagin afin de faire sortir la coupe et ensuite l’enlever avec les doigts. Une technique vivement déconseillée par certains médecins qui affirment qu’il y a un risque de descente d’organes.

Un risque de descente d’organes ?

En appuyant de la sorte sur les muscles du vagin, il y aurait effectivement un risque pour que les muscles et le plancher pelvien s’affaiblissent. Les organes (notamment l’utérus, le vagin ou la vessie) ne sont alors plus supportés de la bonne façon et il y a donc un risque de prolapsus, c’est-à-dire de descente d’organes. Un phénomène qui semble d’ailleurs presque «commun» au Royaume-Uni où les gynécologues recommandent aux femmes qui ont déjà eu des enfants de ne pas utiliser la coupe menstruelle.

Cependant, avec une bonne utilisation, il est tout à fait possible d’utiliser une coupe menstruelle en toute sécurité. D’ailleurs, une étude publiée récemment dans le Lancet Public Health Journal et qui regroupe 43 enquêtes menées sur 3300 femmes au sujet de la coupe menstruelle affirme qu’il s’agit d’une «option sûre». Toutefois, plusieurs médecins alertent tout de même les marques qui mettent en vente des coupes menstruelles afin de les convaincre de mieux informer les utilisatrices. Quoi qu’il en soit et au moindre doute, il est nécessaire de se tourner vers un gynécologue afin d’obtenir des informations sûres qui vont vous permettre de bien comprendre de quelle façon utiliser la coupe menstruelle.

Articles liés :

Coupe menstruelle : bientôt la fin des traditionnels tampons ?

Protections intimes : que faut-il choisir pour éviter le syndrome du choc toxique ?

Post-accouchement : est-il possible d’utiliser des tampons ?