Maquillage pour enfants : des substances dangereuses retrouvées

Crédtis : iStock

Le maquillage pour enfants est souvent utilisé pour les grands événements, comme les anniversaires, les kermesses ou tout simplement pour s’amuser à la maison le temps d’une journée. Seulement, l’association nationale de défense des consommateurs (CLCV) vient de publier un rapport qui met en lumière la présence de substances très dangereuses dans certaines marques de maquillage pour enfants. Un constat effrayant lorsque l’on connaît la fragilité de la peau des petits.

Du maquillage pour enfant absolument pas adapté

Si le maquillage est quelque chose initialement réservé aux adultes, les enfants aussi sont très attirés par ces drôles de peintures. Que ce soit pour faire comme les grands ou simplement pour s’amuser, nombreux sont les petits qui adorent se grimer le visage. Seulement, les compositions ne sont pas toujours sans danger, comme le prouve cette récente étude.

Déjà en 2015 et 2016, certains produits de maquillage pour enfants avaient dû être rappelés et retirés de la vente à cause de la présence de métaux lourds ou de substances interdites. Un constat relativement inquiétant, mais qui n’a visiblement pas servi de leçon aux marques. En effet, le CLCV en partenariat avec la Fédération romande des consommateurs (FRC) ont publié les résultats de leur enquête sur 9 produits de maquillage « pour enfants ». On retrouve ainsi 2 gloss, 5 vernis et 2 palettes de maquillage.

Des gloss dangereux

Les premiers résultats surprenants proviennent des gloss qui contenaient tous deux des MOSH et MOAH qui sont des huiles minérales issues du pétrole. Il s’agit bien évidemment de substances extrêmement dangereuses : les MOSH sont ainsi « soupçonnés d’être bioaccumulables dans le foie » et les MOAH « seraient susceptibles d’être cancérigènes ».

Si l’association professionnelle européenne des industries cosmétiques recommande un taux de MOSH de moins de 5 % par produit, certains de ceux testés en contenaient près de 45 %. Des résultats d’autant plus préoccupants lorsqu’on sait que ces produits sont appliqués sur les lèvres des enfants et peuvent donc être ingérés.

Les palettes de maquillage et les vernis ne font pas mieux

Malheureusement, les palettes de maquillage pour enfants sont également dangereuses. Ces dernières sont généralement composées d’un ensemble de petits produits : du fard à paupières, du rouge à lèvres, du vernis, etc. Dans toutes les palettes testées, les chercheurs ont trouvé des traces de phénoxyéthanol. Il s’agit d’un conservateur jugé toxique par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Ce n’est pas tout : dans certains vernis et fards à paupières de ces palettes, des traces de BHT (un éventuel perturbateur endocrinien) et de methylisothiazolinone (un allergène puissant) ont été retrouvées. Le plus surprenant est certainement le fait que ces produits n’étaient absolument pas mentionnés sur les étiquettes des accessoires de maquillage en question.

En ce qui concerne les vernis vendus individuellement, le constat n’est guère meilleur. Si la majorité des marques testées ne contenaient pas de solvants volatils, 3 sur 5 contenaient du phénoxyéthanol. Il s’agit d’un conservateur qui peut avoir des effets néfastes sur le foie en cas de trop fortes expositions. Les chercheurs ont également trouvé des traces d’allergènes et de potentiels perturbateurs endocriniens.

Articles liés :

Aires de jeux : les sols amortissants pourraient être toxiques

Vêtements pour enfants : l’omniprésence inquiétante des produits toxiques

Quatre produits d’hygiène courants pour les bébés et les enfants qui contiennent des substances toxiques