Montessori : 4 astuces pour équiper votre maison

Crédits : iStock

La philosophie Montessori semble séduire de plus en plus de parents en France et est même pratiquée dans de nombreuses écoles et crèches. Il faut dire que ce mode d’apprentissage, qui n’est pas si récent que cela, permet à l’enfant d’évoluer de manière très intuitive sans se sentir obligé d’effectuer certains mouvements ou de faire certaines choses alors que sa physiologie ne le permet pas encore. Il est d’ailleurs parfaitement possible de l’appliquer chez vous grâce à quelques aménagements simples.

1) Un lit adapté

Si vous souhaitez pratiquer la philosophie Montessori, vous allez devoir commencer par changer le lit de votre petit. En vérité, le lit conseillé est tout ce qu’il y a de plus simple, car l’enfant doit être le plus proche du sol possible afin qu’il puisse se coucher et se lever comme il le souhaite sans l’aide de qui que ce soit. Faites donc une croix sur le lit à barreaux et privilégiez un matelas au sol. Pour éviter qu’il ne chute, vous pouvez placer des coussins tout autour. Attention cependant, car durant les premiers mois de vie de bébé, le risque d’étouffement est très élevé. Attendez donc plusieurs semaines avant de laisser votre petit dormir dans son lit Montessori.

2) Une cuisine aménagée

Bien souvent, les jeunes parents interdisent l’accès à la cuisine aux enfants, considérée comme une pièce trop dangereuse et non adaptée à leurs gestes encore maladroits. Cependant, vous pouvez tout à fait laisser cet endroit accessible à votre petit en l’aménageant. Les enfants fonctionnent en effet beaucoup par mimétisme. Ils seront curieux de regarder vos gestes et voudront forcément les imiter. Plutôt que de lui interdire la cuisine, et donc le pousser à être encore plus curieux face à cette pièce, laissez-le entrer et permettez-lui d’avoir lui aussi un rôle actif. Vous pouvez donc aménager un placard à sa hauteur afin d’y ranger sa propre vaisselle qu’il pourra prendre lui-même au moment de manger. Vous pouvez également investir ou bien fabriquer vous-même un marchepied qui permettra à votre enfant d’être à votre hauteur lorsque vous préparez les repas afin de lui donner la sensation d’être lui aussi réellement actif.

bébé quatre pattes fortes chaleurs
Crédits : iStock

3) La salle de bain équipée différemment

Bien évidemment, vous allez devoir investir dans un marchepied pour permettre à votre petit d’être au niveau du lavabo lorsqu’il se brosse les dents, mais vous pouvez également remplir une bassine et la poser au sol pour lui faciliter la tâche. En ce qui concerne le moment du bain, votre petit aura petit à petit une vraie volonté de se laver seul. Vous allez donc devoir le laisser gagner en autonomie progressivement, tout en gardant un œil aussi attentif que discret sur lui.

4) Le salon : un terrain de jeux

En devenant parent, vous allez devoir faire le deuil de votre parfaite décoration toujours bien ordonnée et accepter le bazar et surtout le fait que votre bébé prenne beaucoup de place dans les pièces de vie. N’hésitez pas à investir dans un beau tapis d’éveil qui sera pendant longtemps le terrain de jeux préféré de votre bébé. Dès votre retour de la maternité, et plutôt que de le mettre dans un transat qui lui empêche de bien se mouvoir, vous pouvez simplement l’installer au sol sur son tapis avec quelques petits jeux suspendus qui favoriseront son éveil.

Sources : MagicMaman, Parents, Cool parents make happy kids

Articles liés :

Apprendre à votre enfant à parler avec la méthode Montessori

Chambre Montessori : 20 idées pour personnaliser le lit de votre enfant

Pédagogie Montessori : 15 inspirations de chambres d’enfant

5.0
01