in

Muguet du nourrisson : tout savoir sur ce champignon qui touche aussi bien les bébés que les jeunes mamans

Crédits : iStock
Muguet du nourrisson : tout savoir sur ce champignon qui touche aussi bien les bébés que les jeunes mamans
noté 5 - 1 vote

Dès leurs premiers jours de vie, les bébés sont très sensibles aux petites infections qui peuvent les entourer. Parmi ces dernières, on peut retrouver le muguet, une affection qui touche généralement les nourrissons et qui se manifeste par des taches blanchâtres dans sa bouche. 

Qu’est-ce que c’est ?

Le muguet, également appelé candidose, est en réalité dû à un champignon appelé « Candida albicans ». Étant donné que les nourrissons ont encore un système immunitaire qui est très peu développé, cette affection les touche généralement avant leurs deux mois. Elle se manifeste par des taches blanches dans la bouche et est généralement transmis par la mère. En effet, les hormones vont venir dérégler complètement les micro-organismes au cours de la grossesse, provoquant ainsi la naissance de cette levure, qui peut tout aussi bien se manifester dans la bouche que dans le vagin. C’est ensuite au moment de l’accouchement que la mère va le transmettre à son bébé. Il faut aussi savoir qu’il est possible de transmettre le muguet à son enfant avec l’allaitement, notamment si les mamelons ont des crevasses.

Des symptômes visibles

Le muguet est très facile à repérer, notamment parce que les symptômes sont très visibles. En plus des taches blanches dans la bouche, le muguet peut aussi se manifester par une muqueuse rouge et douloureuse. Le champignon peut aussi être présent dans les plis de la peau et les ongles. Il peut également entraîner des douleurs, notamment au moment de la tétée. Il peut donc se manifester par des cris de douleurs de la part de votre bébé.

Comment le traiter ?

Si vous constatez l’apparition de muguet, vous devez vous diriger vers votre pédiatre afin qu’il vous prescrive un gel ou une solution antifongique. Si l’œsophage de votre bébé est touché, le pédiatre pourra alors vous prescrire un traitement à prendre par voie orale. Bien évidemment, pour éviter que cela ne se reproduise, la maman doit aussi être traitée pour éviter un cercle vicieux.

Pour venir à bout du muguet, il est important d’accorder une attention toute particulière aux petits gestes du quotidien, notamment ceux qui concernent l’hygiène. Pensez donc à bien nettoyer systématiquement les tétines des biberons ou vos mamelons si vous allaitez. La carotte est également à proscrire de la nourriture de votre enfant le temps du traitement, car ce légume favorise l’apparition du muguet. Si le muguet n’est pas dangereux pour la santé des bébés, il peut tout de même provoquer une petite perte de poids s’il a des difficultés à manger. Cependant, si les symptômes persistent, vous devez vous tourner à nouveau vers un médecin.

Sources : Naître et Grandir, Parents

Articles liés :

Maux de bébé : 5 recettes de grand-mère naturelles pour en venir à bout

Taches de naissance et angiome à la naissance : faut-il s’en inquiéter ?

Poussées dentaires : les signes qui annoncent le début