Non, les enfants ne sont pas obligés de faire des câlins et des bisous

Crédits : iStock

Le consentement des enfants est une notion de plus en plus abordée notamment au niveau juridique. Seulement, il doit faire partie du quotidien des petits, et ce, dès leur plus jeune âge. Pour cela, il est important que certains principes soient appliqués dès le début de leur éducation, comme le droit qu’ils ont de disposer de leur corps. Si tous les parents sont généralement d’accord sur cette idée, ils ont tendance à faire certaines choses qui vont pourtant à l’encontre de celle-ci. Le fait de forcer un enfant à faire un bisou ou un câlin à quelqu’un est en effet en totale contradiction avec cela. Cependant, beaucoup de personnes le font régulièrement.

Une question de consentement

La notion de consentement ne concerne pas uniquement la sexualité. Il s’agit pour tous les individus du droit de disposer de leur propre corps comme ils le souhaitent. Malheureusement, nombreuses sont les personnes qui ne le respectent pas, parfois même inconsciemment. Il s’agit bien souvent de l’entourage familial qui peut encourager les petits à faire des câlins ou des bisous, que ce soit pour saluer, pour dire merci ou même sans aucune raison. Une situation qui peut sembler très banale alors qu’il s’agit d’une atteinte à la liberté de l’enfant et à son consentement.

Au même titre que les adultes, les enfants ne doivent pas se sentir obligés d’établir des contacts physiques avec leurs proches, même s’ils le demandent gentiment. Un principe qui peut être difficile à expliquer à certaines personnes qui veulent systématiquement un contact physique pour des raisons diverses et variées.

Aucune impolitesse

En apprenant à votre enfant qu’il est maître de son corps, vous devez aussi lui faire comprendre qu’il ne doit pas se sentir obligé de toucher d’autres personnes, même si elles appartiennent à sa famille. En parallèle, vous devez également expliquer à votre entourage qu’il ne s’agit absolument pas d’une question d’impolitesse, mais de consentement. Si l’enfant n’est pas contraint de donner ou de recevoir de l’affection, cela ne signifie pas qu’il ne doit pas être poli non plus. Dans la mesure où ce dernier est en capacité de saluer et remercier sans contact physique, il n’y a aucun problème.

L’enfant sera très certainement en mesure de comprendre rapidement ce principe. Cependant, ce sont les adultes qui auront peut-être plus de difficultés pour se défaire de cette vieille habitude d’embrasser systématiquement un petit sans son accord. Vous allez donc devoir faire preuve de beaucoup de patience et de fermeté afin de faire comprendre à tous que le corps de votre enfant n’appartient qu’à lui. Bien évidemment, cela passe aussi par votre propre comportement en tant que parent qui doit être cohérent avec cela.

Articles liés :

Embrasser son enfant sur la bouche : une pratique qui divise

5 règles pour donner à vos enfants une éducation féministe

Doit-on apprendre aux enfants à rendre les coups ?