6 conseils pour préparer votre aîné à accueillir un petit frère ou une petite sœur

Crédits : Pixabay - TawnyNina

L’annonce de l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur peut être un moment compliqué pour les parents, mais aussi pour l’aîné. Enfant unique jusqu’à présent et inévitablement centre de toutes les attentions, l’aîné peut rapidement se sentir délaissé et devenir jaloux du futur membre de la famille. Voici donc quelques conseils pour bien préparer cette arrivée avec votre aîné.

1) Annoncez-lui en premier

Il faut que ce soit vous qui appreniez la nouvelle à votre enfant et pas un autre membre de la famille ou un ami. Vous devez donc prendre le temps de lui annoncer, mais aussi d’en discuter avec lui et de répondre à ses questions et éventuelles inquiétudes. Si vous ne souhaitez pas que ce soit lui qui l’annonce au reste de la famille et à vos amis, faites en sorte de lui révéler le secret peu de temps avec l’annonce officielle.

Crédits : Pixabay — Free-Photos

2) Prenez le temps de le rassurer

Votre enfant peut être inquiet de cette nouvelle. Il peut notamment avoir peur de ne plus avoir la même place dans votre cœur et d’être remplacé par ce nouveau petit être. Vous ne devez donc pas hésiter à lui rappeler à quel point vous l’aimez et surtout que rien ne changera cela.

3) Ne changez pas trop radicalement ses habitudes

Même si l’arrivée d’un nouvel enfant est un véritable bouleversement dans le quotidien d’une famille, vous ne devez pas non plus trop perturber les habitudes de votre aîné. Par exemple, il ne vaut mieux pas le changer de chambre au profit du petit frère ou de la petite sœur. Il risquerait en effet d’avoir l’impression d’être remplacé.

Crédits : Pixabay — 31 945 56

4) Laissez-le vous aider

L’arrivée d’un bébé demande beaucoup de travail pour les parents qui donneront inévitablement moins d’attention à l’aîné. Pour éviter qu’il ressente un sentiment d’abandon, n’hésitez pas à le laisser vous aider dans la vie de tous les jours. Il pourra par exemple rester aux côtés de son petit frère ou de sa petite sœur, lui raconter des histoires ou lui chanter des comptines. Vous lui faites ainsi comprendre que vous avez confiance en lui et qu’il a maintenant un véritable rôle d’aîné.

5) Profitez de lui au maximum

Vous ne devez en aucun cas négliger chaque étape de la croissance de votre enfant aîné. Et cela même si vous attendez un deuxième enfant. Vous devez donc continuer à le laisser grandir à son rythme et le féliciter à chaque étape passée.

Crédits : Pixabay — sathyatripodi

6) Prévenez votre entourage sur le comportement à adopter

Le but est de mettre le plus en confiance possible votre aîné. Pour y parvenir, tout votre entourage doit d’y atteler. Vous devez donc expliquer à votre famille et vos amis la ligne de conduite que vous avez adoptée afin de préparer l’arrivée du nouveau-né dans la famille pour éviter les remarques désobligeantes et les plaisanteries qui risqueraient de renforcer les sentiments d’abandon et de jalousie.

Articles liés :

25 photos de fratries qui vous donneront envie d’avoir beaucoup d’enfants !

Quel est l’écart d’âge idéal au sein d’une fratrie ?

Fratrie : 5 conseils pour encourager la complicité de vos enfants