Orgasme : comment retrouver du plaisir après l’accouchement ?

Crédits : iStock

Que ce soit au cours de la grossesse comme après l’accouchement, le corps de la femme subi de nombreux changements, aussi bien sur le plan physique qu’hormonal. Alors forcément, le plaisir sous la couette peut radicalement changer, et plusieurs femmes ont donc des difficultés à atteindre le nirvana, malgré tous les efforts possibles. Une situation qui peut devenir inquiétante pour ces jeunes mamans qui ne peuvent pas se résigner à ne plus prendre leur pied au lit, ce qui est bien normal ! Pas de panique pour autant : ce phénomène est relativement courant et peut être réglé !

Une situation fort heureusement temporaire

Que ce soit sur le plan physique ou hormonal, la femme n’est pas épargnée lorsqu’elle porte et donne la vie. Il faut d’ailleurs plusieurs semaines avant le retour de couches, et donc des règles. Petit à petit, l’utérus et le périnée vont reprendre leur taille initiale grâce aux efforts de la femme qui va devoir pratiquer quelques exercices pour retrouver sa tonicité d’antan. Alors forcément, il peut y avoir un impact plus ou moins important sur la vie sexuelle.

Il est également nécessaire de prendre en compte la fatigue qui va commencer à s’accumuler progressivement à partir de la naissance de bébé. En effet, pour certaines femmes, elle peut même intervenir durant la grossesse, et risque de s’empirer avec les nuits courtes qu’offre bébé les premiers mois.

Enfin, en devenant des parents, vous avez très certainement moins de temps, mais aussi d’attention à donner aux câlins sous la couette. Vous risquez en effet d’être plutôt occupée à tendre l’oreille pour guetter le moindre pleur et l’analyser le plus rapidement possible. Inévitablement, faire l’amour n’est plus vraiment une priorité. Et même si le sexe occupe toujours une place importante au sein de votre couple, il faut bien reconnaître que sa pratique est devenue bien différente qu’avant l’arrivée du bébé. Malheureusement pour les jeunes mamans, cela peut se manifester par une absence, généralement temporaire, d’orgasme.

Être attentive à son corps

Bien évidemment, le retour à une vie sexuelle plus ou moins normale est un chemin semé d’embuches pour beaucoup de femmes à la suite de leur accouchement. Il s’agit non seulement de redevenir maîtresse de son propre corps et de lui faire à nouveau confiance. Mais cela va aussi vous demander quelques efforts plus concrets, et notamment la rééducation du périnée, qui va vous permettre de retrouver tout le tonus et donc toutes les sensations que vous éprouviez autrefois au moment des rapports. En effet, le périnée est un muscle comme les autres qu’il faut entretenir pour continuer à avoir des sensations, notamment lors de la pénétration. Pour cela, il est possible de s’adresser à votre sage-femme, ou bien un kinésithérapeute. Vous pouvez également opter pour le yoga, qui est une manière plus douce de parvenir au même résultat tout en retrouvant confiance en soi.

sexe amour femme fontaine plaisir féminin orgasme
Crédits : iStock

Pour retrouver du plaisir au lit, vous devez aussi penser à vous, grâce à de petits gestes simples du quotidien. Cela va d’abord passer par une nouvelle routine beauté qui vous permettra de vous sentir à nouveau désirable et plus seulement maman. Mais cela peut aussi passer par la masturbation qui vous permettra d’explorer à nouveau ce corps qui vous semble étranger et de vous faire plaisir à votre rythme et selon vos envies.

Enfin, vous devez de nouveau rendre les moments à deux excitants. En devenant parents, le couple a souvent tendance à s’oublier et à s’enfermer dans une routine loin d’être glamour. N’hésitez donc pas à redonner un peu de charme à votre chambre à coucher, mais aussi à vous équiper de quelques objets qui sortent de l’ordinaire : huiles de massage, sous-vêtements sexy, sex-toys, etc. À vous de laisser parler votre imagination.

Un retour progressif

Les premiers rapports après l’accouchement ne sont pas forcément les plus agréables pour vous, mais marquent un premier pas vers le retour d’une vie sexuelle normale. Attention cependant, s’il est normal que vous mettiez un certain temps à ressentir du plaisir, vous ne devez pas pour autant souffrir au moment de la pénétration. Si tel est le cas, vous devez donc rapidement consulter votre gynécologue, puisqu’il n’est absolument pas normal de ressentir de la douleur durant les rapports.

Source

Articles liés :

Sexe : comment se déroule le premier rapport après l’accouchement ?

Vaginisme : quand la pénétration devient impossible

Grossesse : comment expliquer la baisse de la libido ?